Grève des médecins : les délais de remboursement allongés

  • A
  • A
Grève des médecins : les délais de remboursement allongés
@ AFP
Partagez sur :

Depuis janvier, de nombreux médecins font la grève de la carte vitale pour protester contre le projet de loi de santé. Conséquence : les délais de remboursement sont allongés.

La colère des médecins ne faiblit pas. Depuis plusieurs mois, les praticiens protestent contre le projet de la loi de santé de Marisol Touraine. Après des fermetures de cabinet à Noël pour protester notamment contre la généralisation du tiers payant, certains font aussi la grève de la carte vitale depuis début janvier. Du coup, les médecins récalcitrants reviennent au système des feuilles de soin en papier, obligeant les services de la sécurité sociale à toutes les traiter. Conséquence : les délais de remboursement pour les patients sont considérablement allongés.

Deux semaines de plus à Paris. En appelant la caisse d’Assurance maladie à Paris comme n’importe quel patient, l’interlocutrice au bout du fil le reconnaît d’emblée : les services de la sécurité sociale sont actuellement débordés. En clair, il faut désormais compter au moins deux semaines de plus pour être remboursé. Ces retards, selon notre interlocutrice, proviennent directement de la grève des médecins. Mais dans certaines régions, la situation est encore plus critique : les services de la sécurité sociale sont bel et bien noyés sous la paperasse.

>> LIRE AUSSI : Quand les médecins font grève, l'automédication s'envole

La sécu obligée d’embaucher. Pour traiter toutes les feuilles de soin en papier, certaines caisses de province ont même été obligées d’engager du personnel supplémentaire et monter des armoires. "En temps normal on reçoit 4.000 feuilles de soin par jour, on a environ une semaine de retard en général, ce qui n’est pas un délai énorme. Mais là on a accumulé 150.000 feuilles de soin en attente. On a dû faire monter des placards pour les stocker. Du coup, trois personnes ont été embauchées en plus pour nous aider", confie une employée de la sécurité sociale, qui a souhaité garder l’anonymat.

Les médecins narguent l’Assurance maladie. Les médecins sont tellement remontés qu’ils n’hésitent pas à narguer l’Assurance maladie. Certains praticiens agrafent aux feuilles de soin papier une photocopie de la carte vitale de leur patient, pour montrer qu’ils ont volontairement refusé d’effectuer la télétransmission. Et cette grogne des médecins n’est pas prête de s’arrêter. Tous les syndicats de médecins appellent à une grande manifestation le 15 mars prochain.

>> LIRE AUSSI - Médecins en grève : "30 kilomètres pour trouver un docteur"