Franck Ferrand : "C'est un hommage inédit"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Pour la première fois, on utilise les Invalides pour une grande cérémonie en hommage à des victimes civiles.

Habituellement réservés pour des hommages aux militaires, aux résistants ou aux grands personnages de la nation, les Invalides sont utilisés pour la première fois pour rendre hommage à des civils décédés.

Un lieu très symbolique.Le Président avait parlé d'une "France en guerre", le soir des attentats du 13 novembre. Franck Ferrand, spécialiste Histoire sur Europe 1, remarque le choix très emblématique de l'Etat pour cet hommage : "L'État a choisi, parmi tous les lieux possibles, le plus militaire : les Invalides". Un endroit chargé d'histoire, comme le précise l'animateur d'Europe 1 : "Au-delà de ce que représente les Invalides au niveau de l'Empire, il y a les armées françaises à travers les siècles qui sont ici chez elles".

Nouveauté. "Il est possible d'organiser des solennités pour des grands civils mais généralement ils se sont illustrés dans une activité militaire ou de résistance". Raymond Aubrac en 2012, ou plus récemment Charles Pasqua ont ainsi été honorés dans ce lieu. Mais pour des civils "lambda", "c'est un phénomène tout à fait nouveau".

"La France entre dans une nouvelle ère". Seul le Président prendra la parole lors de la cérémonie. "Il appartient au Président de donner un sens à l'événement". Comme les Etats-Unis à l'époque du 11 septembre, Franck Ferrand voit dans ces événements, un moment clé pour notre Histoire. Il rappelle aussi "qu'il est étonnant de constater que dans l'Histoire, la 14e ou 15e année est celle qui dessine le futur paysage historique. La Guerre en 1914, le Traité de Vienne en 1815 qui a redessiné l'Europe, la mort de Louis XIV en 1715 ou encore en 1515, l'avènement de François Ier."