Février 2016 : dixième mois consécutif de record de températures

  • A
  • A
Février 2016 : dixième mois consécutif de record de températures
@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Cette hausse des températures est en partie causée par une forte augmentation des émissions de CO2 en 2015.

Février 2016 a été le mois de février le plus chaud sur la planète jamais enregistré depuis le début des relevés de température en 1880, selon les données publiées jeudi par l'agence Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). Des chiffres qui font du deuxième mois de 2016, le dixième mois consécutif de record. Une tendance qui s'explique notamment par la hausse des émissions de CO2, explique Alain Cirou, spécialiste des sciences sur Europe 1.

"Les records s’enchaînent". "La température moyenne à la surface des terres et des océans a atteint 12,1 degrés Celsius, la plus élevée pour un mois de février depuis le début des relevés de température en 1880, dépassant de 1,2°C la moyenne du 20e siècle", explique l'agence en charge des mesures dans son rapport mensuel. Pour Alain Cirou, directeur de la rédaction du magazine français Ciel et Espace et consultant en sciences pour Europe 1, "ce qui compte, c'est l'observation de la tendance, les mois se suivent et les records s’enchaînent puisqu'il s'agit du dixième mois consécutif de hausse après une année 2015 qui est, elle même, la plus chaude depuis que les mesures météo existent".

"Ce n'est pas une bonne nouvelle pour le climat". "Le changement climatique est engagé et s'accélère d'autant plus rapidement que la quantité de CO2 émise dans l'atmosphère a bondit en 2015, c'est la plus forte augmentation en 56 ans", prévient-t-il. "C'est inquiétant, ces phénomènes s'intensifient. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour le climat et en particulier pour l'idée de ne supporter qu'une augmentation de 2°C d'ici la fin du siècle", déclare-t-il en faisant référence à l'engagement pris par 195 pays lors de la COP21 à Paris en décembre.