Faute de lui trouver un lycée, on lui propose de redoubler

  • A
  • A
Faute de lui trouver un lycée, on lui propose de redoubler
@ AFP
Partagez sur :

MESAVENTURE - Jusqu'à mardi, Augustin n'avait pas d'établissement scolaire. La faute à un problème informatique.

C'est une mésaventure dont Augustin se serait bien passé. Alors que la rentrée scolaire a démarré, cet élève qui devait faire son entrée en seconde, a fini par retrouver ses camarades de classe avec une semaine de retard. La faute à un bug informatique dans le système Affelnet, qui gère les procédures d'affectation dans les lycées.

Bug informatique. Nous sommes au mois de juin. Quand le futur lycéen demande à être rattaché à l'établissement le plus proche, une mention "Erreur" s'affiche sur l'ordinateur. En juillet, sa mère décide de prendre les choses en main et se rend à l'Inspection académique. L'administration lui confirme ce qu'elle redoutait : son fils a été victime d'un bug informatique. Mais rien de grave, il faut simplement refaire une demande par courrier.

Quelques jours plus tard, alors que le deuxième tour de la procédure d'affectation a eu lieu, elle apprend que son fils n'a toujours pas de lycée. "C'était le début des vacances scolaires, et je n'avais aucun nom de personne référente à contacter, puisqu'à l'Inspection académique les personnes qui nous renseignent ne se présentent jamais", confie-t-elle à l'Express, qui révèle l'histoire.

Rien n'est réglé fin août. Au retour des vacances, fin août, rien n'est réglé. A l'Inspection académique, on lui conseille même de faire redoubler son fils "pour lui donner plus de chances d'avoir une place en lycée, l'année prochaine..." Il ne faudra heureusement pas en passer par là. Suite à la parution de l'article de l'Express, la mère d'Augustin a reçu mardi en fin de journée un appel du lycée initialement demandé par son fils pour lui annoncer... qu'une place avait finalement été trouvée.