Faut-il interdire les mails pro à la maison ?

  • A
  • A
Faut-il interdire les mails pro à la maison ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

DÉCONNECTEZ-VOUS ! - La CGT lance une grande campagne contre l'utilisation intensive des nouvelles technologies à usage professionnel après les heures de travail. 

Comment permettre aux cadres de mieux souffler après les heures officielles de travail ? Pour lutter contre les mail reçus le soir, l'UGICT et la CGT lancent une grande campagne pour le "droit à la déconnexion". Une pétition nationale vient même d'être ouverte. 

Des heures travaillées jamais comptabilisées. Le constat est alarmant : près de 75% des cadres travaillent le soir chez eux. Un salarié sur deux serait également dans ce cas-là. En cause, ces nombreux mails reçus sur un smartphone de fonction avec la mention "Urgent : à faire pour demain". Autant d'heures travaillées mais jamais comptabilisées ni rémunérées par l'entreprise. La CGT évoque tout simplement du travail au noir et vient de saisir le comité national contre la fraude. 

Des conséquences négatives aussi pour l'entreprise. "Au début, quand vous arrivez dans l'entreprise, vous êtes sous tension donc très productif", explique Jean-Claude Delgenne, directeur du cabinet Technologia contacté par Europe 1. "Mais à un moment donné, il existe des effets induits qui surviennent. Des gens sont malades, d'autres pètent les plombs. On ne peut pas travailler en permanence sans altérer sa vie privée et sa vie intime". 

Adapter le droit du travail. Comme il évidemment impossible de faire totalement disparaître les smartphones, l'UGICT et la CGT préconisent d'adapter le droit du travail. Certaines entreprises ont déjà trouvé un début de solution en créant des moments de "trêve de mail". C'est le cas chez de l'entreprise Volkswagen, en Allemagne, qui bloque tous les serveurs internet entre 21h et 6h du matin. 

>> Et vous, qu'en pensez-vous ? Témoignez sur la page Facebook d'Europe 1