Famille : le mariage reste la norme en France, mais...

  • A
  • A
Famille : le mariage reste la norme en France, mais...
@ AFP
Partagez sur :

ETUDE - Le modèle de la famille évolue avec une hausse de la monoparentalité, même si deux parents mariés avec des enfants restent la norme. 

La famille évolue, avec plus d'unions successives et une hausse de la monoparentalité, mais deux parents mariés, vivant avec les enfants qu'ils ont eus ensemble, restent la situation la plus répandue. C'est le résultat d'un panorama publié mercredi par l'Insee.

Trois couples sur quatre sont mariés. En France métropolitaine, trois couples sur quatre sont mariés (73%), 4% sont pacsés, 23% vivent en union libre et 4% sont en couple non cohabitant, selon des données de 2011 exploitées principalement dans cet éclairage. A cette date (avant la loi de 2013 autorisant le mariage homosexuel), 0,6% des personnes en couple l'étaient avec un conjoint de même sexe. Les familles traditionnelles composées d'un couple cohabitant, marié ou non, et d'enfants nés de leur union ou adoptés ensemble, restent majoritaires (70%), souligne l'Insee qui propose une analyse inédite de nombreux aspects de la vie de couple et de la vie familiale.

Les familles monoparentales plus nombreuses. Toutefois, la part des familles monoparentales (parent ne vivant pas en couple et résidant avec ses enfants) a nettement augmenté entre 1999 (16%) et 2011 (20%). Leurs conditions de vie restent plus difficiles que celles des autres familles et les enfants plus exposés au risque de pauvreté : 35% des enfants pauvres résident dans une famille monoparentale. La monoparentalité, essentiellement maternelle (85%), s'est répandue surtout parmi les femmes les moins diplômées.

La part des familles recomposées (couple cohabitant, marié ou non, avec au moins un enfant né d'une union précédente) a également augmenté, passant de 8,7% en 1999 à 9,3% en 2011, soit près d'une sur dix. La vie en couple démarre aussi plus tard qu'auparavant : 63% avant 25 ans en 1990 contre 52% en 2011 pour les femmes. De plus en plus de couples se séparent chaque année: entre 2009 et 2012, 253.000 couples par an en moyenne, dont au moins un des conjoints a entre 25 et 45 ans. Les premières unions sont aussi de plus en plus courtes.