Euro 2016 : attention au risque d'addiction aux paris sportifs !

  • A
  • A
Euro 2016 : attention au risque d'addiction aux paris sportifs !
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Les tentations se multiplient pendant le mois de compétition. Ce qui inquiète les autorités. 

L’Euro 2016 va monopoliser l’attention d'une majorité de Français jusqu'au 10 juillet. Mais ce grand rendez-vous sportif inquiète tout de même les autorités sanitaires. L’Euro est, certes, une période festive, mais aussi à haut risque pour les personnes ayant un problème d'addiction aux jeux d'argent. En effet, les tentations et les opportunités de miser sur l’issue des matches, en ligne ou en points de vente, vont se multiplier pendant un mois. Pour l'occasion, le site internet officiel de prévention des risques liés aux jeux d’argent, "Joueurs Info Service", fait peau neuve, et met notamment l'accent sur les signes qui doivent alerter.

Plusieurs indices peuvent vous mettre la puce à l'oreille. Par exemple lorsque l'entourage se met à faire des reproches ou alors quand on commence à jouer, à parier, mais dans l'espoir de regagner l'argent déjà perdu. Enfin, évidemment, le signe d'alerte "principal", c'est lorsqu'on joue plus d'argent qu'on ne peut se le permettre.

"Au final, c’est toute la paye qui y passe". Thomas, 24 ans, a été dans cette situation. Aujourd'hui, il a réglé ce problème, mais il y a deux ans, les paris sportifs ont failli couler ses finances. "Je travaillais dans la restauration et je gagnais environ 2.000 euros. J’étais capable de dépenser mes 2.000 euros dans le mois, voire plus… Cela va très vite, on commence par mettre 20 euros, puis après on met 50 euros pour se refaire, puis 100 euros… Et au final, c’est toute la paye qui y passe", témoigne le jeune homme sur Europe 1.

"Il y a une illusion du contrôle". Les paris sportifs est qu'ils font partie des jeux d'argent les plus addictifs car ils ne font pas appel uniquement au hasard. Le joueur a en effet "une illusion de contrôle", explique Véronique Bony en charge du dispositif "Joueurs Info Service". "En ce qui concerne le foot, il va s’appuyer sur ses connaissances des différentes équipes pour pouvoir parier sur celle qui lui semble la plus capable de gagner. Il y a une illusion du contrôle et une surestimation de son habileté, qui va générer le fait de jouer et rejouer, car on pense que l’on va pouvoir gagner et se refaire", analyse-t-elle sur Euo=rope 1.

Les ados sont aussi concernés. L'addiction aux jeux d'argent ne concerne pas que les adultes. Malgré l'interdiction aux mineurs, de nombreux ados aussi en sont victimes : 11% des adolescents qui jouent sont des joueurs excessifs. Un taux deux fois plus élevé que pour les adultes. 

La ligne d’écoute téléphonique a répondu à plus de 18.000 sollicitations

Le site joueurs-info-service.fr offre un espace de questions/réponses personnalisées, de chat, de forums et de témoignages. Il a reçu près de 2.300.000 visites en 2015. La ligne d’écoute téléphonique, 09.74.75.13.13 (appel non surtaxé), a répondu en 2015 à plus de 18.000 sollicitations du public.