En bouteille ou du robinet : ces erreurs à éviter avec l’eau

  • A
  • A
En bouteille ou du robinet : ces erreurs à éviter avec l’eau
@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

PRATIQUE - Ne pas utiliser l’eau chaude du robinet pour cuisiner, ne pas laisser une carafe à l'air libre : certains règles sont méconnues.

S'il est généralement connu qu’un adulte doit consommer au moins deux litres d’eau par jour, d’autres règles de base restent en revanche mystérieuses. C’est ce que montre le dernier baromètre annuel du Centre d’information sur l’eau, qui regroupe les entreprises qui traitent et distribuent l’eau courante : 42% des personnes sondées ne savent pas qu’il est déconseillé d’utiliser l’eau chaude du robinet pour cuisiner. De même, 60% des sondés ne savent pas qu’il faut consommer une bouteille dans les 48 heures après son ouverture. Un petit cours de rattrapage sur les bons usages de l’eau s’impose.

Voici les résultats du sondage effectué pour le baromètre 2016 du Centre d'information sur l'eau : 

21.06.Infographie eau.CIEAU.1000.640

Pas d’eau chaude pour cuisiner (ou préparer un thé). De prime abord, utiliser de l’eau chaude permet de gagner du temps et de faire des économies d’énergies pour préparer une boisson chaude, une soupe ou encore des pâtes. Sauf que c’est fortement déconseillé : l’eau chaude qui sort du robinet est moins sûre que l’eau froide.

En effet, l’eau chaude présente deux inconvénients pour l’alimentation. D’une part, elle se charge plus facilement en particules de métaux lorsqu’elle est chauffée : le plomb présent dans les vieilles canalisations se dilue plus facilement dans l’eau chaude que l’eau froide. L’autre inconvénient est bactériologique : l’eau chaude peut stagner dans les canalisations ou le ballon d’eau chaude, des zones propices aux bactéries. Ce problème est néanmoins secondaire dans les logements équipés d’un chauffe-eau à gaz individuel : l’eau chaude n’est pas stockée et la canalisation qu’emprunte l’eau est bien plus courte.

>> La solution : utiliser de l’eau froide puis la faire chauffer, dans une bouilloire ou une casserole avec un couvercle.

Bouteille ouverte, bouteille au frigo. Lorsqu’on achète une bouteille d’eau, la refermer après utilisation est un réflexe. Sauf que cela ne suffit pas : l’exposition à la lumière et à la chaleur peut favoriser le développement de micro-organismes.

>> La solution : toute bouteille d'eau ouverte doit être conservée au réfrigérateur.

Ne pas conserver une bouteille ouverte plus de 48 heures. Pour les mêmes raisons, il est déconseillé de consommer l’eau d’une bouteille qui a été ouverte il y a trop longtemps : des microorganismes ont pu s’y développer après la première ouverture.

>> La solution : une fois ouverte, l’eau contenue dans la bouteille doit être consommée dans les 48 heures.

Une carafe se nettoie et se met au frigo. Si tous les couverts sont nettoyés après chaque repas, un objet échappe souvent à ce rituel : la carafe. Cette dernière ne contenant que de l’eau, elle semble propre. Sauf qu’à moins d’être dotée d’un bouchon et stockée au réfrigérateur, de la poussière a pu s’y déposer et des bactéries s’y développer.

>> La solution : une carafe doit être lavée fréquemment. Et ne pas être laissée à l’air libre, pour les mêmes raisons qu’une bouteille en plastique. En bonus, sachez que pour éliminer les dépôts de calcaires, il suffit d’utiliser du vinaigre d’alcool blanc mélangé à du gros sel.

Gare aux glaçons oubliés depuis l’ère glaciaire. Les glaçons sont très prisés pendant les mois les plus chauds de l’année, mais totalement oubliés le reste de l’année. Si l’eau qu’ils contiennent ne risque pas de s’altérer, elle peut en revanche prendre le goût des aliments stockés à proximité ou avoir un goût de renfermé.

>> La solution : penser à refaire des glaçons avant le début de la période estivale et, surtout, ne pas oublier qu’un bloc à glaçon se nettoie aussi.

Ne pas utiliser une bouilloire en plastique. A l’achat, une bouilloire en plastique coûte souvent moins cher que son équivalent en inox. Sauf que le plastique est une matière bien plus poreuse que l’inox lorsque la température monte : des composants chimiques présents dans le plastique peuvent être transférés dans l’eau.

>> La solution : privilégiez les bouilloires en inox. Et penser à les nettoyer et à les détartrer régulièrement.

Au fait, comment éviter le goût de chlore ? Présent dans l’eau du robinet pour éviter que des bactéries ne se développent, le chlore n’est gustativement pas idéal. Pourtant, il est facile d’ôter ce goût. Il suffit de laisser l’eau au contact de l’air ambiant : le chlore présent dans l’eau va alors s’évaporer.

>> La solution : remplir une carafe ou une bouteille une demi-heure avant utilisation et de la laisser patienter sur la table ou au frigo. Attention à bien refermer le contenant pour éviter que l’eau ne prenne le goût d’autres aliments présents dans le réfrigérateur.