Emmanuel Macron veut réformer la Légion d’honneur

  • A
  • A
Partagez sur :

Jeudi, en Conseil des ministres, vont être présentées les nouvelles modalités d'attribution de cette décoration vieille de 215 ans. 

La plus haute distinction française, vieille de 215 ans, va recevoir un sérieux toilettage. Jeudi, en Conseil des ministres, vont être en effet présentées les nouvelles modalités d'attribution de la Légion d'honneur. Emmanuel Macron souhaite réserver cette décoration à ceux qui ont fait preuve de mérite, révèle Le Figaro qui a eu accès aux mesures. 

600 noms maximum. Le premier changement va se faire au niveau des ministères, et ce dès janvier 2018. Désormais, ils ne pourront pas proposer plus de 600 personnes à décorer. Ensuite, leurs listes passeront par un double tamis : celui du Conseil de l'ordre de la Légion d'honneur et celui du président de la République. La conséquence ? La liste des décorés va sans doute subir une cure de minceur (en 2017, il y a eu 731 décorés civils). Déjà, lors de la promotion du 14 juillet dernier, seuls 101 lauréats avaient été retenus par Emmanuel Macron, alors que 600 dossiers avaient été instruits.

La fin des promotions automatiques. Autre nouveauté, les promotions automatiques vont cesser. Fini donc les personnes qui, par leur ancienne fonction même (ambassadeur, ministre), accédaient à la Légion d'honneur. Les militaires, qui représentent 40% des décorés, vont être impactés par cette mesure. Avoir été appelé sur un théâtre d'opération ne sera plus suffisant, il faudra avoir fait preuve d'un engagement particulier dans une mission. 

Les citoyens pourront proposer des noms. Enfin, le président de la République souhaite "redonner vie" à une procédure oubliée, poursuit le quotidien : l'initiative citoyenne. Chaque citoyen peut proposer un nom de personne à décorer en fournissant en préfecture un dossier biographique et 50 signatures de "citoyens majeurs". Mais la pratique est tombée en désuétude et le chef de l'Etat "a passé des directives" pour la relancer.