Emmanuel Macron veut "désarmer" Saint-Martin

  • A
  • A
Partagez sur :

Lors d'un point presse donné sur l'île de Saint-Martin, où il est arrivé mardi, Emmanuel Macron a estimé que le nombre d'armes sur l'île constituait un problème "endémique".

Le président Emmanuel Macron a estimé mardi qu'il n'était "pas normal" qu'il y ait "autant d'armes en circulation" sur Saint-Martin, souhaitant "désarmer" l'île antillaise ravagée par l'ouragan Irma.

"Pas normal" qu'il y ait autant d'armes en circulation. "Il y a un problème endémique dans l'île, qui préexiste à la crise, ce sont les armes", a affirmé le chef de l'État lors d'un point presse à Marigot. "Je souhaite qu'au bénéfice de cette crise, on puisse désarmer l'île. Il n'est pas normal que dans une île comme celle-ci, il y ait autant d'armes en circulation", a-t-il ajouté.

"C'est un défi que nous devons relever", a-t-il insisté en annonçant que les nombre de forces de l'ordre déployées sur le territoire atteindrait 3.000 d'ici la fin de la semaine.

Macron invite à "ne pas procéder à de l'autodéfense". Il a enjoint les habitants inquiets pour leur sécurité, à la suite notamment de nombreux pillages, "en aucun cas à ne procéder à de l'autodéfense".

Emmanuel Macron, arrivé mardi matin sur l'île antillaise, doit passer la nuit sur place. Il a indiqué qu'il accompagnerait une patrouille de gendarmerie mardi soir.