Elle a une mention très bien au bac mais va être expulsée

  • A
  • A
Partagez sur :

Une jeune réfugiée russe, qui vient d'obtenir son bac avec une mention très bien, doit quitter le territoire, faute d'avoir obtenu le droit d'asile.

Elle s’appelle Zarema, elle a 20 ans et c’est une jeune réfugiée russe. Alors qu’elle vient d’obtenir son baccalauréat avec la mention très bien, elle pourrait être expulsée de France. Originaire du Daguestan, mais vivant à Blois depuis 4 ans dans des conditions très spartiates, elle a reçu la semaine dernière une injonction de quitter le territoire.

Ecoeurement. "Je suis déçue. Je travaille beaucoup, sur mon français, sur mes études... À côté, il y a des problèmes qui ne se finissent pas : l’hébergement, les papiers… J’ai quand même de très bons résultats, et j’ai l’impression de faire tout ça pour rien", confie à Europe 1 la jeune femme de 20 ans, qui a décroché un 18/20 à l’épreuve de français du bac.

Demande d'asile. Les parents de Zarema, fuyant leur pays pour leur sécurité, n’ont pas trouvé l’asile en France malgré une intégration apparemment sans failles, à tel point que la mairie de Blois ou encore la Ligue des Droits de l’Homme se mobilisent pour leur trouver une solution. "Le papa a voulu dénoncer des malversations qui se sont passées dans son pays, ils ont fait des demandes de titres de séjour. C’est une famille qui ne peut pas retourner dans son pays, c’est ça qui est très choquant ", explique une responsable de l’association.

Du côté de la préfecture, on précise de manière lapidaire que c’est la règle : la famille de Zarema ne remplit pas les critères pour obtenir le statut de réfugié. Leur avocate vient de faire appel.