Ecole du numérique : François Hollande promet un milliard d'euros

  • A
  • A
Ecole du numérique : François Hollande promet un milliard d'euros
Des élèves utilisant des tablettes, collège Léonard de Vinci de Saint-Brieuc@ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

ÉDUCATION - Financement, formation, simplification… le président de la République souhaite accélérer la mise en place d'une école numérique.

Un serpent de mer qui pourrait devenir réalité ? François Hollande a annoncé jeudi une série de mesures pour que l'école du numérique se concrétise à la rentrée 2015 dans 337 écoles primaires et 209 collèges pilotes. Une généralisation du dispositif est prévue dès septembre 2016. Avec un milliard d'euros sur la table, les écoles primaires, les collèges et les lycées auront trois ans pour s'adapter à ce nouveau type d'enseignement. Les élèves devront être pourvus d'outils numériques et les professeurs, eux, bénéficieront d'une formation.

Un euro donné par l'Etat pour chaque euro dépensé par les départements. "Le tiers proviendra du programme d'investissements d'avenir" et "le reste, 650 millions, sera à la charge de l'État pour la formation des personnels, pour le développement des ressources pédagogiques et pour le financement des ordinateurs ou des tablettes", a détaillé le chef de l'État. "Pour chaque euro qu'un conseil départemental investira pour l'équipement des élèves au collège, l'Etat mettra également un euro", a-t-il poursuivi. L'objectif étant que "d'ici à 2018 -je l'espère, pas plus tard- 100% des élèves en collèges disposent d'un outil numérique". Chaque établissement achètera pour cela des tablettes, des ordinateurs et pourra s'équiper en tableaux numériques.

Le président a le souhait que la France devienne "un leader dans l'e-education", à la fois en termes de contenus et d'équipements.

Du codage tout le long de la scolarité ? Rappelant qu'à partir de la rentrée 2016, "tous les enfants seront éveillés au codage et à la culture digitale" à l'école primaire, le président a avancé que cet apprentissage se poursuivrait jusqu'au lycée. "La spécialité informatique et sciences du numérique qui était réservée à certains élèves de terminale S sera généralisée à toutes les filières et étendue à la classe de première sous la forme d'une option", a-t-il ajouté.

Une plate-forme de partage. François Hollande a aussi promis "un accès simplifié à une offre complète de contenus", précisant que "des appels d'offres seront lancés dès septembre 2015 pour que tout soit prêt dès la rentrée 2016". Par ailleurs, un signal fort a été envoyé aux éditeurs de manuels numériques avec 15 millions d'euros d'aide pour les inciter à investir.

Pour faciliter la mise en place d'un "cartable numérique 'allégé'", le président a également annoncé la création "d'une grande plate-forme qui assurera le partage de toutes les ressources entre tous les professeurs et tous les élèves".

Pour assurer la bonne mise en place de ce plan, "un programme exceptionnel de formation des enseignants et des personnels sur les trois prochaines années, 2016, 2017 et 2018" sera mis en place, a enfin annoncé le président de la République.