Essence : du gazole vendu à moins d'un euro le litre

  • A
  • A
Essence : du gazole vendu à moins d'un euro le litre
@ AFP
8617 partages

Une station-essence de la Vienne vend du gazole à moins de 1 euro/litre. Du jamais vu depuis cinq ans.

Sous la barre d'un euro. C'est un tarif exceptionnellement bas que l'on n'a pas vu depuis cinq ans. A Châtellerault dans la Vienne, la station-essence d'un supermarché vend du gazole à moins d'un euro le litre. Les automobilistes peuvent remplir leur réservoir pour 0,99 centimes/le litre très exactement. 

Les tarifs de l'essence sont réglementés : les pompistes n'ont pas le droit de vendre à perte. Thierry Louino, le patron de l'Intermarché en question, s'était donc cassé la tête sur sa promesse : "On s'était engagé, on avait fait le pari que nous le ferions pour Noël. Ca n'a pas été simple pour nous", dit-il à Europe 1. Sa méthode : "On se connecte en permanence pour avoir le cours de l'euro par rapport au dollar, le cours du brent qui fixe le prix du baril. Il faut savoir anticiper et acheter au bon moment."

"Il y avait cette symbolique du passage du prix sous la barre d'un euro, qui était très importante pour nous."

>> LIRE AUSSI - La taxe gazole va remplacer l'écotaxe

Une baisse qui va se généraliser ? Dans les jours qui viennent, il est probable que cette baisse se généralise, au moins dans la région de Châtellerault. Les autres hypermarchés pourraient vouloir s'aligner sur ce tarif symbolique. La station-essence est la vitrine de l'hypermarché. De nombreux automobilistes s'arrêtent pour faire leur plein et leurs courses au même endroit. La station-essence la moins chère a toutes les chances d'attirer plus de clients dans la grande surface. De nombreux directeurs d'hypermarchés vendent leur carburant à prix coûtant. Ils ne gagnent rien sur l'essence mais se rattrapent avec le surplus de clients.

Mais cette bonne nouvelle pour le consommateur pourrait ne pas durer après les fêtes de fin d'année. A partir du 1er janvier, deux nouvelles taxes vont peser sur le prix du gazole à hauteur de 4,8 centimes de plus par litre. Cette augmentation, qui correspond à la contribution climat-énergie et au remplacement de l'écotaxe, compliquera la tâche des stations-essence qui veulent rester sous la barre symbolique.