Dordogne : un monument aux morts tagué de croix gammées, le jour du 11-Novembre

  • A
  • A
Dordogne : un monument aux morts tagué de croix gammées, le jour du 11-Novembre
Le monument aux morts a été tagué avec des symboles nazis (illustration).@ BEN STANSALL / AFP
Partagez sur :

Le monument aux morts d'un village de Dordogne a été tagué dans la nuit de jeudi à vendredi, jour de commémoration de l'armistice de 1918, de plusieurs croix gammées.

La découverte, vendredi matin, de plusieurs croix gammées, recouvrant notamment le monument aux morts de Saint-Michel-de-Double, en Dordogne, a suscité une vive émotion dans ce village de 270 habitants. Les habitants ont découvert en se réveillant, en cette journée de commémorations de l'Armistice du 11-Novembre 1918, que les quatre côtés du monument aux morts étaient recouverts d'une dizaine de croix nazies, tout comme les murs de l'école du village et plusieurs pots de fleurs sur les massifs municipaux. La cérémonie a toutefois été maintenue, précise France 3, devant un monument aux morts couvert de symboles nazis. 



Une enquête a été ouverte. La commune avait déjà connu des dégradations similaires début octobre, notamment sur la façade d'un restaurant et sur une petite cabane décorative, dans le parc paysager de la mairie. Plus de 40 habitants du village sont morts durant le conflit de 1914-1918 et cinq autres ont été fusillés le 20 mars 1944 par les nazis. L'enquête a été confiée à la gendarmerie de Mussidan et les services de l'identification criminelle ont poursuivi leurs investigations une bonne partie de l'après-midi, selon les gendarmes. Le maire, Serge Durant, s'est dit "stupéfait, un jour de 11 novembre". "Salir ainsi la mémoire de ceux qui ont combattu, c'est ignoble, il n'y a pas de mots, et je suis touché parce que ce n'est pas la première fois", a ajouté l'élu. Des croix gammées ont également été taguées sur les murets de la cour de l'école du village.