Des substances nocives pour les océans dans des crèmes solaires

  • A
  • A
Partagez sur :

Des milliers de tonnes de résidus de crèmes solaires polluent les océans, au point que les ONG s'alarment.

C'est un indispensable de l'été pour éviter les coups de soleil. En France, 15 millions de tubes de crèmes solaires sont vendues chaque année. Mais lors de la baignade, ces crèmes représentent un danger pour les océans. Au niveau mondial, 5.000 tonnes de crèmes solaires sont déversées dans l'eau, selon les chercheurs. 

Le corail en danger. Problème : certains filtres UV présents dans les crèmes sont nocifs, et s'attaquent à des organismes clés des océans. "Les composants qui sont présents dans votre crème solaire ont la particularité avérée de tuer les micro-algues qui sont présentes sur les coraux extrêmement rapidement, en 48 heures. Dans ce cas, le corail mourra rapidement, et c'est toute la chaîne alimentaire qui va être impactée", explique Nicolas Imbert, directeur de l'ONG Green Cross France.

Rester protégés en respectant les océans. Mais attention, pour la dermatologue Catherine Oliveres-Ghouti, pas question de ne plus étaler de crèmes solaires. "Si vous voulez respecter les océans et en même temps, protéger votre peau, vous avez deux solutions : soit des crèmes minérales, c'est-à-dire avec des écrans minéraux, soit des filtres dits biodégradables non-hydrosolubles, avec un indice de protection nettement moins bon que les filtres chimiques. Vous pouvez choisir en pharmacie des marques comme Avène, La Roche Posay, qui ne vont pas se retrouver dans les organismes marins", suggère la spécialiste.

D'autres experts conseillent d'appliquer la crème solaire soit bien avant d'aller dans l'eau, soit juste après une courte baignade. D'autres préféreront encore porter des vêtements anti-UV.