Des identitaires dressent un mur devant un futur centre pour migrants à Montpellier

  • A
  • A
Des identitaires dressent un mur devant un futur centre pour migrants à Montpellier
"Montpellier sans clandestins", peut-on lire sur le mur érigé dans la nuit de jeudi à vendredi. @ Facebook/Génération identitaire
Partagez sur :

Le mur de parpaings a été dressé dans la nuit de jeudi à vendredi près du lycée Jean-Mermoz, à Montpellier. 

Des membres de Génération identitaire ont érigé un mur devant un futur centre d'accueil pour demandeurs d'asiles à Montpellier, a annoncé le groupe d'extrême droite sur sa page Facebook, photo à l'appui.

"Montpellier sans clandestins !" Le mur de parpaings a été dressé dans la nuit de jeudi à vendredi près du lycée Jean-Mermoz à Montpellier, sur un site où doit être aménagé ce futur centre d'accueil, a confirmé la police vendredi. Les militants ont publié une photo du mur de parpaings sur lequel ils ont inscrit "Montpellier sans clandestins!" ainsi que leur logo. "Nous ne laisserons pas des migrants arriver et se balader tranquillement au milieu des jeunes Montpelliérains! (...) Génération Identitaire exige la fermeture de ce centre et l'expulsion des clandestins!", revendique le groupe sur Facebook.



Génération identitaire, créé en 2012, est la branche jeunes du Bloc identitaire, fondé en 2003 par d'anciens leaders d'Unité radicale, le groupuscule dissout un an plus tôt après la tentative d'assassinat de Jacques Chirac par l'un de ses sympathisants lors du défilé du 14-Juillet. Adepte d'actions très visibles, très présent sur l'internet, le Bloc identitaire défend une vision "ethnique" et "culturelle" de l'identité européenne, avec un discours islamophobe.