Des dockers CGT du Havre parmi les casseurs

  • A
  • A
Partagez sur :

La manifestation contre la loi Travail a fait de nombreux dégâts à Paris. Parmi les jeteurs de pierres, dans la manifestation, figuraient des personnes portant des gilets estampillés "dockers du Havre".

Mardi, pendant la manifestation contre la loi Travail, des dizaines de casseurs ont jeté des projectiles sur les CRS. Mais parmi ces casseurs, place Vauban, à Paris, se trouvaient plusieurs dizaines de manifestants vêtus de gilets rouges de la CGT estampillés "dockers du Havre". c'est ce qu'a assuré l'envoyé spécial d'Europe 1 sur place.
Des dockers qui figuraient donc côte à côte avec des casseurs encagoulés, jetant des projectiles sur les CRS.

"Un service d'ordre imposant". Pour Tony Hautbois, secrétaire général de la Fédération Ports et Docks CGT, il est "absolument scandaleux" d'assimiler les travailleurs portuaires à des casseurs. "Nous avons fait en sorte, dans les cortèges et bien en amont, d'alerter les différents syndicats et d'encadrer, grâce à un service d'ordre assez imposant".

Le syndicaliste précise également avoir "adressé plusieurs tracts en amont en indiquant que l'on se rendait à Paris pour manifester dans le respect de chacune et de chacun" et regrette "les provocations des forces de l'ordre". 

"Dignité et responsabilité". Alors que le Premier ministre a annoncé mercredi matin que des manifestations pourraient être interdites "au cas par cas", le secrétaire général de la Fédération Ports et Docks CGT a confié ne pas partager la vision de Manuel Valls. "Nous sommes dans un pays libre où nous pouvons exprimer notre mécontentement sur des orientations que nous considérons antisociales". "La dignité et la responsabilité" doivent être le maître-mot des manifestations, a par ailleurs tenu à rappeler Tony Hautbois.