Démantèlement de trois "call center" de la drogue en agglomération parisienne

  • A
  • A
Démantèlement de trois "call center" de la drogue en agglomération parisienne
Ces enquêtes demandent entre deux et six mois à la police. @ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Trois "centres d'appel" qui livrent de la drogue ont été démantelés mardi en région parisienne par la police, et près de 20 personnes ont été interpellées. 

La police judiciaire a démantelé mardi trois "call center" (centres d'appel) de la drogue à Paris, dans le Val-de-Marne et en Seine-Saint-Denis et 19 personnes ont été interpellées. Les trois affaires sont distinctes mais avaient le même mode opératoire. Les "clients" contactaient un numéro de téléphone dédié pour passer commande de cocaïne, cannabis ou MDMA. La livraison était ensuite assurée par transport en commun ou deux roues, selon la source policière.

Près de 20 personnes interpellées. Le premier district de police judiciaire (1er DPJ) est intervenu mardi dans le 11e arrondissement de Paris. Quatre personnes, âgées de 20 à 33 ans ont été interpellées et déférées. Le même jour, le 2e DPJ interpellait quatre autres personnes, de 20 à 49 ans, à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Elles ont également été déférées. La police judiciaire du Val-de-Marne a quant a elle interpellé 11 personnes de 15 à 22 ans à Gentilly dont 9 ont été déférées.

De la drogue, de l'argent et des armes saisis. Au total, sur ces trois affaires, la police a saisie 580g de cocaïne, 700g de résine de cannabis, 1,2 kg d'herbe de cannabis, 180g de MDMA, ainsi que 30.000 euros, trois armes de poing et un fusil à pompe. En 2017, les services départementaux de police judiciaire ont démantelé 25 "call center" de la drogue. "Ce sont des enquêtes compliquées, qui demandent deux à six mois d'enquête", souligne la source policière.