Delaunay sur le tabac : "dépasser la barre symbolique des 10 euros"

  • A
  • A
Delaunay sur le tabac : "dépasser la barre symbolique des 10 euros"
@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

TABAGISME EN HAUSSE - Les ventes de tabac ont bondi de 7% entre mars 2014 et mars 2015. Une hausse qui inquiète l'ancienne ministre Michèle Delaunay.

INTERVIEW

Les ventes de cigarettes ont augmenté de 7% entre mars 2014 et mars 2015. D'après les chiffres de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies, cette hausse est encore plus préoccupante (+ 12%) pour les ventes de tabac à rouler. Michèle Delaunay, ancienne ministre du gouvernement Ayrault, est très engagée dans la lutte contre le tabagisme. Elle milite pour une "hausse immédiate et significative" du prix du tabac. Entretien avec la députée PS de Gironde.

Delaunay-640

Cette hausse de la consommation du tabac est-elle inquiétante ?

Même s'il faut attendre d'avoir une tendance annuelle définitive, c'est un signal d'alerte. On constate une baisse chez les gros fumeurs qui ont adopté la cigarette électronique. En revanche, le tabagisme féminin augmente très fortement, notamment chez les jeunes filles qui sont persuadées que la cigarette peut faire maigrir. Enfin, les jeunes commencent de plus en plus tôt la cigarette, dès 12 ans. Il faut absolument s'attaquer à ce fléau.

Mais comment ? Le plan anti-tabac présenté par Marisol Touraine ne va pas assez loin selon vous ?

Il est incomplet et la ministre le sait. Ce plan comporte l'instauration du paquet neutre, l'interdiction de fumer en voiture quand un enfant est présent et l'interdiction de fumer dans les aires de jeu d'enfants. C'est une marche en avant qu'il va falloir compléter par la seule mesure vraiment efficace, l'augmentation du prix du tabac. Il faut que cette hausse se fasse en une seule fois et qu'elle soit significative. C'est la seule manière pour dépasser un seuil psychologique. Il faut absolument dépasser la barre symbolique des 10 euros. On le sait, les petites hausses successives ne servent à rien.

Le prix, est-ce la seule mesure efficace ?

Il est nécessaire d'harmoniser la fiscalité européenne sur ce dossier. La zone euro n'aura de sens que lorsque le prix en euro sera le même sur ces produits dangereux. Ensuite, il existe une mesure pour laquelle je me bats depuis des années : la possibilité pour les familles de victimes du tabac de mener une action de groupe contre les cigarettiers. C'est possible aux Etats-Unis et au Canada (où la justice a récemment condamné les cigarettiers à une amende de 15 milliards de dollars, ndlr). Je rappelle que le tabac tue 78.000 personnes en France chaque année.

Pourquoi le gouvernement n'ose pas augmenter le prix du tabac de manière significative ?

Premièrement, Bercy freine un peu car les recettes du tabac rapportent gros chaque année à l'Etat : 14 milliards d'euros. Deuxièmement, l'opinion des buralistes qui estiment que l'augmentation du prix du tabac renforcerait la contrebande est écoutée. Enfin, le tabac bénéficie toujours d'une bonne image. Je prends pour exemple l'industrie du cinéma. Il y a des scènes de tabagisme dans 80% des films, selon une étude Ipsos. Même si la loi l'interdit, les cigarettiers font ce qu'il faut pour introduire des scènes de tabac…