De la moisissure cachée dans des gobelets pour bébés

  • A
  • A
De la moisissure cachée dans des gobelets pour bébés
Le gobelet renfermait de la moisissure.@ Capture Facebook.
Partagez sur :

La marque Tommee Tippee invite les parents confrontés à ce problème à se rapprocher de son service consommateur.

Tout a commencé lorsque son fils est tombé malade à répétition. A force de recherches et inquiet, un papa a découvert de la moisissure dans l’anti-fuite du gobelet en plastique utilisé par son enfant. La partie en question, qui n'est censée ni s'ouvrir, ni se laver, était recouverte de moisissure alors qu'elle est au contact de la bouche du bébé au quotidien. Le père, choqué, a donc publié la photo du gobelet par le biais d'une amie sur les réseaux sociaux provoquant de nombreuses réactions.

D'autres cas. Dans un long message sur Facebook publié par une de ses amis, il explique que son fils "était toujours malade" et qu'"il a donc brisé l'anti-fuite de son verre à bec Tommee Tippee". Le père de famille explique également que "plusieurs mamans sur d'autres groupes ont également découvert de la moisissure".

Mon ami se demandait pourquoi son fils

Le fabricant réagi. Contacté par Metronews, le fabricant du gobelet a répondu par un communiqué avoir "vendu des millions de gobelets Sippee et reçu des réactions très positives". Tommee Tippee reconnaît néanmoins le dysfonctionnement et apporte des excuses : "il apparaît que certaines personnes ont eu une mauvaise expérience avec une partie de la valve du gobelet. Nous nous excusons sincèrement et suivons l’affaire de près. Nous comprenons que le bien-être des tout petits est d’une importance capitale et nous pouvons assurer aux parents que nous avons largement fait tester les valves. Aux Etats-Unis, un panel de 140 mamans les ont également expérimentées", explique l'entreprise.

La famille peu satisfaite. Pour éviter ce genre de problème, la marque recommande "de ne pas laisser les gobelets trop longtemps sales avant de les laver". Elle va également échanger avec les clients concernés par ce problème afin de trouver une solution. Contacté par le Journal de Québec, la famille à l'origine de la médiatisation du problème est toutefois loin d'être convaincue et évoque "les problèmes de santé récurrents" de son fils, qui, selon son médecin, pourraient être liés à la présence de moisissure dans le gobelet.