Corps démembré en Charente-Maritime : mise en examen du frère de la victime

  • A
  • A
Corps démembré en Charente-Maritime : mise en examen du frère de la victime
Les gendarmes avaient découvert "des traces de sang, dans la maison de la victime"@ PATRICE COPPEE / AFP
Partagez sur :

Le suspect reconnaît avoir eu une dispute avec la victime mais conteste les faits qui lui sont reprochés. 

Un homme âgé de 39 ans a été mis en examen pour le meurtre de sa soeur aînée, dont le corps démembré avait été découvert dans la maison familiale à la Vallée, en Charente-Maritime, a annoncé vendredi le parquet de La Rochelle.

Indices concordants. Dans le cadre de l'enquête sur le décès d'Estelle Duran, âgée de 45 ans, le juge d'instruction a mis en examen son frère, Loïc Duran, pour "meurtre", et il a été placé en détention provisoire, indique dans un communiqué la procureur de la République de La Rochelle, Isabelle Pagenelle. "Tout en reconnaissant avoir eu une dispute avec la victime le 5 septembre, Loïc Duran conteste les faits qui lui sont reprochés. Le juge d'instruction a toutefois retenu l'existence d'indices graves ou concordants pour ordonner sa mise en examen", précise-t-elle.

Un "conflit important". Après le déclenchement d'une procédure de disparition inquiétante, le 7 septembre, les enquêteurs de la gendarmerie de Saintes avaient découvert "des traces de sang, dans la maison de la victime", à la Vallée. Le parquet de Saintes s'était alors dessaisi du dossier au profit du parquet de La Rochelle, compétent en matière criminelle. Ce dernier avait ouvert une information judiciaire pour meurtre dès le lendemain. Très rapidement, les enquêteurs de la gendarmerie nationale ont retrouvé "une partie d'un corps, que les analyses ADN ont formellement identifié comme étant celui d'Estelle Duran", précise la magistrate. Les soupçons se sont alors portés sur Loïc Duran, qui entretenait "un conflit important avec la victime" et qui avait rendez-vous avec elle dans la soirée du 5 septembre.