Comment survivre avec des ados à la maison ?

  • A
  • A
Comment survivre avec des ados à la maison ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

MODE D'EMPLOI - Deux auteurs, parents d'adolescents, publient un livre qui aidera tous les parents à affronter cette période de crise, avec humour.

nierok

La France compte cinq millions d'ados… et, c'est mathématique, deux fois plus de parents d'adolescents. C'est à eux qu'est destiné Mon ado est un gros naze… mais je l'aime* qui paraîtra mercredi, aux éditions Jungle. Les auteurs savent de quoi ils parlent : à eux deux, ils ont quatre ados à la maison, entre 14 et 18 ans. Au fil des 139 pages, ils distillent leurs conseils toujours drôles, et parfois utiles, pour affronter avec humour cette période difficile pour tout le monde. Passage en revue de quelques-unes des recommandations du livre.

Evaluer la situation. Après quelques définitions croisées, plus ou moins rassurantes, de "l'adolescence", le livre entre dans le vif du sujet et vous invite à compléter "un test de contrôle" destiné à déterminer si, oui ou non, vous avez bien un ado sous votre toit. Parmi les dix questions : "avez-vous quelqu'un chez vous qui se nourrit exclusivement de gâteaux et de sodas et qui parle une langue monosyllabique ?" ou encore "quelqu'un chez vous est-il pris de convulsions quand vous l'embrassez?". Si vous cochez plus de quatre fois 'oui' à ce questionnaire, le verdict tombe, sans appel : "un ado réside bien chez vous, un gros naze donc !". Et inutile de vous voiler la face : "comptez en gros trois à cinq ans de galère", préviennent d'emblée les auteurs.

bonsok

Gérer "au moins pire". Une fois, que vous avez pris conscience de votre condition de parent d'ado, il ne vous reste plus qu'à suivre "les conseils" dispensés dans le livre. Ils ne manquent ni de piquant, ni d'un certain réalisme. A la question "que répondre à un ado quand il vous dit 'je veux un piercing' ?", par exemple, les suggestions de réponse vont crescendo. Du "moi vivante, jamais ! Tu m'entends, JAMAIS !", on passe au "hors de question sinon je viens te chercher au lycée en string avec mamie !" puis au constat : "votre fille a un piercing… Remerciez le ciel qu'elle n'ait pas chopé une infection".

Au fond, le message du livre est assez simple : la bataille est perdue d'avance et il n'y a pas vraiment de mode d'emploi… alors, autant en rire. C'est ainsi que vous serez amené à découvrir la différence entre la négociation et le chantage, à savoir : "avec le chantage, les parents gagnent à tous les coups".  

Vous avez aussi le droit de craquer.  Par exemple, si votre ado vous énerve vraiment trop, les auteurs recommandent de se venger en l'appelant "chaton" en public  ou en "passant  en trottinette devant la terrasse de son café, en lui faisant des bisous avec la main".

adoxpk

Positiver. Les ados n'ont pas que des mauvais cotés. Et vous réaliserez au fil des pages qu'ils savent plein de choses que vous ignorez… Par exemple ? Pourquoi Omer Simpson est jaune ou comment télécharger d'un seul coup les 500 épisodes de la série que vous achetez depuis des années en DVD.

 *Mon ado est un gros naze… mais je l'aime, éditions Jungle, par Laurent Storck et Silvia Kahn.