Blocage des forains à Paris : la N118 et l'A13 coupées

  • A
  • A
Blocage des forains à Paris : la N118 et l'A13 coupées
Photo d'illustration.@ GEORGES GOBET / AFP
Partagez sur :

À l'initiative de Marcel Campion et des syndicats du secteur, les forains ont décidé de perturber la circulation aux abords de la capitale en réaction à la suppression du marché de Noël sur les Champs-Elysées.

Ils ont mis leur menace à exécution. Plusieurs dizaines de véhicules forains ralentissaient lundi matin la circulation aux abords de Paris pour protester contre la suppression du marché de Noël sur les Champs-Elysées, à l'initiative du "roi des forains" Marcel Campion, a-t-on appris de sources concordantes.

L'A4 et l'A13 touchées. Des ralentissements sont également constatés sur l'A4 (à l'est de la capitale) vers Paris, à hauteur de Noisy-le-Grand, avec la présence d'une soixantaine de manifestants sur la chaussée. La circulation se fait uniquement sur la voie de gauche, selon le site Sytadin, qui analyse le trafic en temps réel.



Sur l'A6 vers Paris, à hauteur de Wissous, la bande d'arrêt d'urgence et la voie de droite sont neutralisées. Sytadin prévient que la circulation "risque d'être très perturbée par ces manifestations qui devraient se multiplier" lundi. 

Deux routes complètement coupées. La RN118 est coupée à la circulation à hauteur de la commune de Meudon, la sortie n°2 est obligatoire. Quant à l'A13 à la hauteur de Saint-Cloud, la circulation est également coupée et la sortie n°3 (Boulogne) est obligatoire.

Aucun blocage aux portes de Paris. La préfecture de police de Paris a confirmé une partie de ces ralentissements, ajoutant qu'il n'y avait pour l'heure "aucun blocage" aux portes de Paris. Vers 8h30, une quinzaine de camions de forains étaient bloqués par des CRS au niveau de la porte de la Muette (ouest), empêchés d'entrer sur le périphérique où ils comptaient mener une opération escargot.

Des poids lourds interceptés dimanche. Dimanche soir, la police a intercepté une dizaine de semi-remorques de forains appartenant au Manhattan Circus et qui rejoignaient la capitale pour bloquer le trafic, selon Le Parisien. Ils ont passé la soirée stationnés près de la fourrière de la Porte Pouchet dans le 17ème arrondissement, ajoute le quotidien. 

Marcel Campion avait proféré ses menaces jeudi, alors que les discussions achoppaient toujours sur l'organisation du marché de Noël des Champs-Elysées que le mairie de Paris refuse de lui céder. "Si la mairie de Paris veut nous faire un recours, qu'elle s'adresse à la justice. Nous, avec le contrat que nous avons, nous voulons nous installer", expliquait-il. "Si cela est refusé, à partir de lundi il y aura des manifestations tous les jours et Paris sera bloqué".