Pollution : circulation alternée lundi à Paris sous condition

  • A
  • A
Pollution : circulation alternée lundi à Paris sous condition
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

Ségolène Royal n'a pas accédé à la requête de la maire de Paris qui avait demandé la mise en place de ce dispositif dès samedi.

Hidalgo fait une demande pour samedi. La circulation alternée créé des remous entre la mairie de Paris et les élus écologistes d'un côté et la ministre de l'Ecologie de l'autre. Après avoir essuyé un premier refus jeudi, Anne Hidalgo a de nouveau demandé vendredi la mise en place de la circulation alternée samedi en Ile-de-France, en raison de la persistance du pic de pollution aux particules fines PM10. "La santé des Parisiens ne se négocie pas. Je maintiens ma demande de mise en place de la circulation alternée", a écrit Anne Hidalgo sur son compte Twitter.

Royal repousse à lundi. La ministre de l'Ecologie a annoncé vendredi soir que la circulation alternée serait mise en place dans la capitale, mais seulement lundi et à condition que le niveau de pollution ne baisse pas pendant le week-end. "Avant 20 heures samedi, nous pourrons dire si la circulation alternée s'appliquera lundi", a annoncé Ségolène Royal.

"Il faut que le seuil d'alerte atteigne 80 pendant trois jours d'affilée" pour déclencher le dispositif, a rappelé la ministre. "Il n'y a aucun indicateur dans les hôpitaux de Paris d'hospitalisations liés à des affections respiratoires", a encore justifié Ségolène Royal sur BFM TV. Pour la ministre de l'Ecologie, des décisions ont été prises pour limiter la pollution en Ile-de-France, comme la réduction de la vitesse de circulation ou des mesures à destination des industries.

Les transports en commun gratuits. Le Stif, qui gère les transports en Ile-de-France, a annoncé vendredi la gratuité des transports en commun dans la région tout le week-end en raison de la persistance du pic de pollution. "Face à cet épisode de pollution exceptionnel, je renouvelle mon invitation aux Franciliens à ne pas prendre leur véhicule s'ils doivent se déplacer, et à privilégier les transports en commun", avait déclaré Jen-Paul Huchon, le vice-président de la région vendredi.

Hollande en arbitre. François Hollande s'était invité vendredi dans la polémique opposant Ségolène Royal à la maire de Paris et aux écologistes, précisant qu'une décision serait prise vendredi en fin d'après-midi. "Dès la fin de l'après-midi (vendredi), des décisions seront prises" en fonction de la prévision de pollution, a-t-il déclaré, assurant que "le gouvernement prendra ses responsabilités, en liaison bien sûr avec les élus concernés, c'est-à-dire les élus de l'Ile-de-France et la Ville de Paris".

Passe d'armes Duflot/Royal. La mairie de Paris avait demandé jeudi la mise en place de la circulation alternée. Mais comme l'avait appris Europe 1, l'Etat n'avait pas accédé à cette demande, la préfecture annonçant seulement une diminution de la vitesse autorisée sur les routes franciliennes de 20 km/h.La circulation alternée a donné lieu à une violente passe d'armes entre Ségolène Royal et Cécile Duflot.

La ministre de l'Ecologie avait justifié sur Twitter le refus de l'Etat de la mettre en place, assurant qu'il n'était "pas raisonnable (d')imposer si vite cette galère à la banlieue", et qu'il fallait "demander d'abord aux Parisiens de prendre transports et bus électriques".

Des propos qui ont irrité l'ancienne ministre Cécile Duflot. "J'ai lu les messages de Ségolène Royal qui dit qu'on ne peut pas créer du trouble pour les gens qui vont prendre leur voiture. Mais ça fait quatre jours qu'il y a cette demande !", a réagi la députée EELV de Paris sur Europe 1. "Ne pas mettre en place la circulation alternée, c'est de l'inconscience écologique", a tranché Cécile Duflot. La réponse de Ségolène Royal sur Twitter ne s'est pas faite attendre: "Qu'est ce qui a été fait de concret dans la circonscription où elle (Cécile Duflot, ndlr) est élue pour le transport propre tous les jours ?".





Circulation alternée refusée à Paris : Duflot...par Europe1fr

>> LIRE AUSSI - Circulation alternée : la réponse cinglante de Royal à Duflot

>> LIRE AUSSI - Circulation alternée refusée à Paris : Duflot tacle le gouvernement

>> LIRE AUSSI - Alerte à la pollution aux particules fines dans le nord de la France