"Ces véhicules-là ne vont jamais, jamais sur la Promenade des Anglais"

  • A
  • A
"Ces véhicules-là ne vont jamais, jamais sur la Promenade des Anglais"
Dans une ville ultra-sécurisée, avec plus de 1200 caméras, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a pu faire tranquillement deux repérages avant de passer à l'acte.@ VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

Les camions sont interdits sur les routes le 14 juillet, et d'autant plus sur la Promenade, à Nice, où leur présence est prohibée à l'année, explique Patrick Mortigliengo, président de la Fédération nationale des transports routiers des Alpes-Maritimes.

Le camion n’aurait jamais dû arriver jusqu’à la promenade des Anglais le soir du 14 juillet. En théorie, en ce jour de fête nationale, les véhicules de plus de 7,5 tonnes ne sont pas autorisés à circuler en France. Surtout, leur présence est interdite à l’année sur la promenade des Anglais à Nice.

Un accès très restreint..en théorie. "On peut y accéder uniquement par autorisation avec un but précis : où vous aller ? Qu’est-ce que vous faites exactement ? Quoi qu’il en soit, ces véhicules-là ne vont jamais, jamais, jamais et re-jamais sur la promenade des Anglais", martèle au micro d'Europe 1 Patrick Mortigliengo, président de la Fédération nationale des transports routiers des Alpes-Maritimes.

Une défaillance ? Dans une ville présentée comme ultra-sécurisée, avec plus de 1200 caméras de sécurité, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a pu faire tranquillement deux repérages, le 12 et le 13 juillet sur la promenade, à bord de son camion. "À quoi servent les caméras ? On a, paraît-il, un très bon système de caméras. Peut-être que c’était le 14 juillet, et qu'il n’y avait pas assez de monde devant les écrans. C’est irréel", s'agace encore Patrick Mortigliengo. Selon la mairie, des dérogations avaient été délivrées, raison pour laquelle la présence du camion n'a pas interpellé les forces de l’ordre.