Cap d'Agde : un jeune homme condamné à neuf mois de prison pour avoir touché les fesses de deux femmes

  • A
  • A
Cap d'Agde : un jeune homme condamné à neuf mois de prison pour avoir touché les fesses de deux femmes
Le tribunal correctionnel de Béziers a été moins sévère que les réquisitions du procureur qui demandait un an de prison ferme@ Capture d'écran Google Street View
Partagez sur :

"C'est la première fois qu'il découvre le village naturiste, il a été complètement bouleversé parce qu'il y a vu. Il pensait que tout était permis. Dans son esprit, tout cela était confus...", a défendu l'avocat de l'agresseur.

Un jeune Marseillais de 20 ans passera les dix prochains mois en prison pour avoir touché les fesses de deux femmes au Cap d'Agde (Hérault) fin juillet, rapporte Midi Libre jeudi

L'accord du mari mais pas de sa femme... Dans le prétoire du tribunal correctionnel de Béziers, le jeune homme, tout juste sorti de prison, a reconnu les faits mardi. Il est accusé d'avoir "glissé" un doigt entre les fesses d'une jeune femme de 20 ans, à travers sa robe puis, le même jour, d'avoir touché les fesses d'une autre femme au village naturiste. 

"Il [son mari] m'a donné son accord, mais c'est vrai que j'ai pas demandé à la dame." Un comportement étonnant qu'il justifie par les moeurs qu'il suppose être en cours dans ce village naturiste. "On est au Cap-d'Agde, madame [la présidente du tribunal], rien à voir. Même moi j'ai été choqué...", cite le quotidien local.

Un village naturiste dans lequel il se croyait tout permis. Une perte de repère sur laquelle son avocat a insisté. "Je ne suis pas sûr qu'il avait conscience de commettre une infraction. C'est la première fois qu'il découvre le village naturiste, il a été complètement bouleversé parce qu'il y a vu. Il pensait que tout était permis. Dans son esprit, tout cela était confus...", a-t-il défendu selon Midi Libre.

Condamné à neuf mois de prison ferme et une levée de sursis. Une version qui n'a pas convaincu le tribunal. D'autant plus que l'accusé a déjà un passé de délinquant : agression sexuelle en réunion et vol avec violence (un délit pour lequel il avait déjà écopé d'un mois de prison avec sursis).

Reconnu coupable d'agressions sexuelles, le jeune homme a été condamné à neuf mois de prison et un mois supplémentaire en raison de la levée d'un précédent sursis. Il devra également s'astreindre à un suivi socio-judiciaire pendant deux ans avec obligation de soins. En outre, il a interdiction de se rendre de nouveau au Cap d'Agde et à l'étranger et son nom sera inscrit au fichier des auteurs d'agressions sexuelles.