Bac 2016 : 10 méthodes naturelles pour lutter contre le stress

  • A
  • A
Bac 2016 : 10 méthodes naturelles pour lutter contre le stress
@ FRED DUFOUR / AFP
Partagez sur :

Boule au ventre ou peur monstre du trou de mémoire ? A l'approche du bac, Europe 1 vous donne quelques astuces pour dédramatiser. 

BAC

"On ne doit pas médicaliser ce qui n'est pas médical". Pour le docteur d'Europe 1 Gérald Kierzek, le stress est un phénomène naturel notamment lorsqu'un examen approche. Pour vous aider à gérer au mieux vos angoisses avant et pendant le bac, Europe 1 est allé glaner quelques méthodes naturelles auprès de plusieurs spécialistes de la question.

  • 1 -

    Arrêter de ruminer. Impossible de réviser, vous repensez sans cesse à la dernière copie – moyenne - que vous a rendu votre prof de spécialité. Mais, quel que soit votre niveau ou le travail que vous avez fourni tout au long de l'année, "il n'est plus temps de ruminer", avertit le docteur Dominique Servant, responsable de la consultation stress et anxiété au CHU de Lille. "Votre attention doit désormais se porter sur les révisions et les épreuves".

  • 2 -

    Fuyez les médicaments.  "Les médicaments sont à proscrire", indique-t-il également, "sauf en cas d'anxiété importante, et là c'est une béquille et il ne faut pas les arrêter durant cette période s'ils ont été prescrits avant". Et l'homéopathie alors ? "Pour les jeunes un peu débordés par le stress, des traitement complémentaires (phyto , homéopathie ou complément alimentaire...) peuvent être proposés", admet-il.

  • 3 -

    Essayez la naturopathie. Passiflore, valériane, aubépine : plusieurs plantes méconnues peuvent en effet vous aider à réguler votre stress. En tisane ou en gélules, la valériane a, par exemple, des vertus calmantes et aide (mais au bout de plusieurs jours) à avoir un sommeil plus serein et donc à être moins stressé la journée. L'aubépine et la passiflore sont aussi anxiolytiques. Vous en trouverez facilement en pharmacie ou en magasin bio.

  • 4 -

    Faites-vous plaisir et faites le plein de vitamines. Pour compenser face au stress, certains d'entre vous grignotent et mangent peut-être plus que d'habitude. Ce n'est pas un problème, estime Dominique Servant, par ailleurs auteur de Soigner le stress et l'anxiété par soi-même."Le jeune peut s'accorder des petits écarts comme manger plus mais en évitant des plats trop lourds et indigeste", précise-t-il. 

  • 5 -

    Hydratez-vous correctement (mais pas trop). Vous avez la bouche sèche ? C'est normal, c'est un effet produit par l'excès d'adrénaline suscité par votre stress. Dans ce cas, il faut penser à s'hydrater régulièrement, "mais pas plus que vous n'en avez besoin", met en garde Gérald Kierzek, le medecin d'Europe 1. "Car si on boit trop, on a envie d'aller aux toilettes. Et dans ce cas, votre vessie pleine peut devenir une nouvelle source de stress, notamment pendant les épreuves", souligne-t-il.

  • 6 -

    Riez, voyez vos potes. Avoir une vie sociale en dehors de vos révisions va vous aider à relativiser l'enjeu et à vous détendre. Pendant vos pauses, voyez ou appelez vos amis. "Osez leur exprimer vos craintes", suggère Philippe Rodet, ancien médecin urgentiste et humanitaire. "C'est en parvenant à en parler que l'on va diminuer le niveau de tension, même si l'ami auquel on parle est lui aussi tendu", explique-t-il.

  • 7 -

    Mobilisez votre chat. Vous pouvez réviser avec votre chat sur les genoux, ça vous apaisera. Plusieurs études prouvent en effet que le ronronnement des félins a des vertus déstressantes. Attention à ne pas vous assoupir pour autant ! Idem pour les chiens. "Une étude a montré une influence directe entre la présence d'un chien et la baisse du taux de cortisol, une hormone du stress", détaille Philippe Rodet, également auteur de Le bonheur sans ordonnance.

  • 8 -

    Mangez du chocolat, faites-vous chouchouter ! "On sait grâce à une étude canadienne que les encouragements protègent du stress", rappelle-t-il. De manière générale, créez-vous un cocon antistress et demandez à vos parents d'y contribuer en vous préparant vos plats préférés ou en vous achetant du chocolat ! Car, toujours selon Philippe Rodet, une étude suisse montre que si l'on consomme 40 g de chocolat noir pendant 21 jours, le niveau de stress diminue.

  • 9 -

    Respirez et aérez-vous. Aménagez-vous des pauses anti-stress, de préférence en extérieur toutes les deux heures environ. "Si l’on reste assis à son bureau pendant des heures, notre façon de respirer ne sera pas optimale et le taux d’oxygène dans le sang va baisser rendant notre cerveau moins performant", confirme Philippe Rodet. Et si un pic de stress survient pendant une épreuve, atténuez le en prenant de grandes inspirations, relâchez vos épaules, vos muscles et décrispez vos mains. 

  • 10 -

    Travaillez et dormez ! Enfin, la manière la plus évidente et la plus efficace de déstresser : travailler et arriver frais pour les épreuves. Pour cela, pensez à optimiser votre temps de sommeil, conseille Philippe Rodet. Il est pour cela nécessaire de repérer la durée d’un cycle de sommeil et de faire en sorte que son temps de sommeil soit un nombre entier de cycle. Il est toujours plus confortable de se réveiller en fin de cycle qu’en plein milieu.