Attentats de Paris : une médaille pour les concierges qui ont ouvert leurs portes

  • A
  • A
Attentats de Paris : une médaille pour les concierges qui ont ouvert leurs portes
@ MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
Partagez sur :

La maire de Paris Anne Hidalgo a remis samedi la médaille du dévouement et de la solidarité aux concierges de l'Est parisien qui ont ouvert leurs portes lors des attentats de novembre. 

La médaille du dévouement et de la solidarité en signe de la reconnaissance de la ville de Paris. Samedi matin, sept gardiens d'immeuble, qui ont ouvert leurs portes lors des attentats du 13 novembre, ont reçu cette médaille des mains de la maire de la capitale Anne Hidalgo.

"Il y avait plus de 80 personnes dans la cour". A la tribune, Anne Hidalgo a notamment salué un couple de gardien qui habite tout près du Bataclan, expliquant les avoir rencontré cette nuit là : "je veux vous dire au nom de Paris un immense merci". Le gardien raconte lui avoir ouvert son porche principal et avoir accueilli "plus de 80 personnes". Il se souvient en particulier "d'une dame qui était très gravement blessée à la jambe, une jeune de 25 ans qui était enceinte de deux mois". 



"Il y avait beaucoup de sang". Nathalia, autre gardienne d'immeuble, a été l'une des premières à venir en aide aux rescapés. Elle a soigné plus de 50 blessés toute la nuit : "au début, c'était des blessés légers et surtout des gens en état de choc". Mais très vite, des blessés "beaucoup plus graves sont arrivés". Elle décide alors de faire entrer les personnes en état de choc dans sa loge "pour éviter qu'ils soient traumatisés par les blessures assez profondes". Elle se souvient encore "de ces premiers morts qui ont succombé à leurs blessures" puis d'avoir nettoyé sa cour - "il y avait beaucoup de sang" - afin que les enfants de l'immeuble ne se rendent compte de rien le lendemain.