Attentats de Paris : l'émotion des jeunes de Molenbeek devant le Bataclan

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Une vingtaine de jeunes de la commune de la banlieue bruxelloise ont rendu hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. 

REPORTAGE

L'émotion était vive pour ces jeunes de Molenbeek. Une vingtaine de jeunes de cette commune de la banlieue bruxelloise, devenue symbole du djihadisme européen, ont fait le voyage à Paris pour se recueillir au Bataclan, ce week-end. Âgés entre 18 et 25 ans, ils sont arrivés une rose blanche à la maison, devant la palissade qui cache encore l'intérieur de la salle de spectacle visée lors des attentats du 13 novembre. Les regards tristes, ils se sont ensuite pris dans les bras pendant une minute très émouvante. 

"Nous sommes comme les autres." Hicham, un de ces jeunes de Molenbeek, avait besoin de venir. "C'est triste. C'est quasi les larmes aux yeux qu'on dépose les fleurs. Même si à la base on ne se sent pas responsable de ce qui s'est passé. Nous sommes comme les autres", explique-t-il. Car depuis les attentats de Bruxelles, ils refusent de laisser le terrorisme parler en leur nom. 

molenbeek-1280

                                                                                      Photo Walid Berrisoul/Europe 1

Un petit bout de carton "Molenbeek avec notre amour". Pour afficher leur solidarité avec la capitale française, ils ont également laissé un petit bout de carton avec l'inscription "Molenbeek avec notre amour". Et parmi ces nombreux hommages, Mohamed, lui, a passé sa journée à proposer des câlins gratuits, des "free hugs from Molenbeek" aux Parisiens.

"Les gens viennent et ne se cassent pas la tête. Des gens n'ont pas une mauvaise image de nous. Ça nous fait très plaisir, c'est la meilleure chose qu'on peut recevoir de Paris. On va faire connaitre le vrai visage de Molenbeek", explique le jeune homme. Mais pour eux, ce voyage symbolique n'est pas une fin en soi. Ces jeunes de Moleenbeek espèrent bien revenir à Paris, capitale elle aussi meurtrie par les attentats.