Attentats : Boubakeur appelle à une "prière solennelle" vendredi

  • A
  • A
Attentats : Boubakeur appelle à une "prière solennelle" vendredi
@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Le recteur de la grande mosquée de Paris a aussi demandé de ne pas faire d'amalgame entre les musulmans et "les gens qui s'appellent musulmans" et qui sont plutôt "des barbares". 

Le recteur de la grande mosquée de Paris Dalil Boubakeur a appelé lundi tous les imams de France à prendre part vendredi à une "prière solennelle" en hommage aux victimes des attentats de Paris et Saint-Denis.

Appel aux imams. "Vendredi, je fais un appel aux imams pour participer à une prière solennelle, pour marquer notre compassion et participer à la douleur des familles", a déclaré Dalil Boubakeur lors d'un point-presse à la mosquée de Paris. Il a tenu à exprimer sa "solidarité", son "désarroi" et son "rejet devant ces actes innommables" et qui ont fait "des victimes absolument innocentes". 

"Des barbares". "Nous, musulmans de France, nous ne pouvons qu'insister sur la cohésion nationale pour refuser ensemble ce malheur qui nous frappe et nous attaque indistinctement", a-t-il ajouté. "Nous sommes tous des victimes de cette barbarie." L'ancien président du Conseil français du culte musulman (CFCM) a également demandé à refuser tout "amalgame" entre les musulmans de France et "les gens qui s'appellent musulmans, mais qui pourraient s'appeler barbares, ce serait plus juste".

Minute de silence. Quelques minutes avant, sur les marches de la mosquée, Dalil Boubakeur avait observé une minute de silence, entouré du personnel du lieu et d'une poignée de fidèles. Ils ont ensuite entamé une prière et écouté en silence un enregistrement de la Marseillaise.