Antiterrorisme : par erreur, un policier envoie un SMS à un islamiste qu'il surveille

  • A
  • A
Antiterrorisme : par erreur, un policier envoie un SMS à un islamiste qu'il surveille
Pensant envoyer un SMS à l'un de ses collègues dans la soirée de samedi, le policier s'est trompé de destinataire.@ GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Partagez sur :

Dans son message, l'agent du renseignement indiquait un certain nombre d'informations concernant l'islamiste en question.

Un agent du service central de renseignement territorial, chargé de surveiller un islamiste prosélyte d'Île-de-France, a bêtement "grillé" son dispositif de surveillance, a révélé M6 jeudi.

Il appelle le policier pour se moquer. Pensant envoyer un SMS à l'un de ses collègues dans la soirée de samedi, le policier s'est trompé de destinataire et a adressé son message à sa "cible". Dedans, l'agent du renseignement indiquait un certain nombre d'informations concernant l'homme surveillé. Également suivi par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), ce dernier appellera quelques minutes plus tard le policier pour le railler, précise M6. Les jours suivants, la "cible" a indiqué à ses interlocuteurs téléphoniques qu'ils étaient écoutés. Cette "boulette" a été très peu appréciée par la DGSI, indique M6.