Alerte enlèvement : le père, un SDF connu pour des faits de violences conjugales

  • A
  • A
Alerte enlèvement : le père, un SDF connu pour des faits de violences conjugales
Djenah, âgée de quatre mois, est vêtue d'un pyjama rose bonbon, a les yeux marrons et quelques cheveux châtains.
Partagez sur :

La petite Djenah, 4 mois, a été enlevée mardi après-midi à Grenoble par son père, un sans-domicile fixe connu pour des faits de violences conjugales sur la mère de l'enfant.

INFO EUROPE 1

>> L'alerte enlèvement a été levée, la fillette retrouvée saine et sauve

Un bébé de quatre mois a été enlevé à Grenoble, mardi en tout début d'après-midi, par son père, un sans-domicile fixe connu pour des faits de violences conjugales.

Sans vêtements ni nourriture. Steeve Beni Y Saad, âgé de 28 ans, s’est rendu dans le foyer où sa femme avait trouvé refuge il y a quelques temps avec leur petite fille de 4 mois. Il a alors enlevé l’enfant quand il était dans son berceau, profitant de l’absence momentanée de la mère. Selon les informations d'Europe 1, il n’a pas pris de vêtements, de couches, ni de nourriture pour l’enfant.

19e alerte enlèvement en dix ans. Durant tout l’après-midi, les policiers ont tenté de localiser le père et l’enfant à plusieurs endroits que la mère leur avait indiqué, chez des amis ou chez des membres de sa famille, sans succès.

Vu la dangerosité de l’homme, auteur de violences régulières sur sa femme, le procureur de Grenoble a donc décidé de déclencher une alerte enlèvement. C’est la 19e fois en dix ans que cette alerte est activée en France depuis sa mise en place en 2006, à chaque fois avec succès.

Djenah, âgée de quatre mois, est vêtue d'un pyjama rose bonbon, a les yeux marrons et quelques cheveux châtains. Elle a été emmenée dans un "maxi cosy avec une couverture rose" par son père, Steeve Beni Y Saad, individu de couleur noire, âgé de 28 ans, cheveux courts et portant des lunettes de vue.

Si vous localisez l'enfant ou le suspect, n'intervenez pas vous-même appelez immédiatement le 197, ou envoyez un courriel à : alerte.enlevement@interieur.gouv.fr