Alençon : reportage chez Louis et Zélie Martin, premier couple canonisé de l'histoire

  • A
  • A
Alençon : reportage chez Louis et Zélie Martin, premier couple canonisé de l'histoire
Louis et Zélie Martin, les parents de Sainte Thérèse de Lisieux, sont le premier couple de l'histoire à être fait saints par l'Eglise.@ Margaux Duguet/Europe 1
Partagez sur :

Les parents de Sainte Thérèse de Lisieux sont le premier couple de l'histoire à être faits Saints par l'Eglise.

REPORTAGE

90 ans après leur fille, ils ont été canonisés dimanche par le Pape François à Rome. Louis et Zélie Martin, les parents de Sainte Thérèse de Lisieux, deviennent le premier couple de l'histoire à être faits Saints par l'Eglise. Et leur maison à Alençon, dans l'Orne, fait déjà l'objet d'une véritable dévotion. Reportage.

>> La maison est devenue un petit musée gardé par les Petites sœurs de Sainte Thérèse de l'enfant Jésus :

Saints maison

Margaux Duguet/Europe 1

"Ce sont des exemples". Pas une rue du centre ville n'y échappe : partout flottent des portraits des époux Martin, Louis l'horloger et Zélie la dentellière. Leur maison est adossée à une chapelle qui abrite le berceau de leur fille Thérèse, la première Sainte de la famille. "Ce sont des exemples, des gens droits. On a beaucoup prié. On est de la région, donc c'est très important pour nous", racontent en cœur Françoise et Pierrette, en balade devant la façade rose des Martin, comme une vingtaine de milliers de pèlerins chaque année.

>> La chambre et le berceau de Sainte Thérèse :

Chambre

Margaux Duguet/Europe 1


"Se rattacher à eux, c'est un message". La famille Martin à traversé la maladie et le décès de quatre de ses enfants. 150 ans plus tard, beaucoup de croyants se reconnaissent en eux, explique monseigneur Jacques Habert. "Louis et Zélie ont souffert, connu de nombreuses épreuves. Alors il y a beaucoup de familles qui viennent pour la guérison d'un enfant, pour trouver un emploi, pour prier pour des couples en instance de séparation. En se rattachant à Louis et Zélie Martin, c'est un message car la souffrance fait partie de la vie et vouloir le nier c'est vivre dans un monde qui n'existe pas", assure le prêtre.

>> La petite chapelle adossée à la maison, construite lors de la canonisation de Thérèse en 1925, englobe la chambre et le berceau de Thérèse :

Chapelle

Margaux Duguet/Europe 1


Toute la ville est aujourd'hui mobilisée derrière ses deux nouvelles stars. La mairie et le diocèse sont associés. Dans une semaine, Alençon accueille d'ailleurs la première "fête de la famille", un hommage à la sainte famille qui se veut à la fois laïc et religieux.