Air Cocaïne : les quatre Français arrêtés en République dominicaine seront jugés devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône

  • A
  • A
Air Cocaïne : les quatre Français arrêtés en République dominicaine seront jugés devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône
Les pilotes Bruno Odos et Pascal Fauret, arrêtés en République dominicaine, sont également poursuivis en France.@ AFP
Partagez sur :

Les quatre Français arrêtés en République Dominicaine seront jugés en France, devant la cour d’assises des Bouches du Rhône, ainsi que 10 autres suspects.

Le volet français de l'affaire Air Cocaïne aura bien son procès. Après quatre ans d'enquête, les juges d'instruction en charge de l'affaire dans l'Hexagone ont demandé le renvoi de 14 suspects devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, dont les quatre Français arrêtés en République dominicaine, selon les informations obtenues par Europe 1. 

Détention et importation de stupéfiants en bande organisée. Les pilotes Bruno Odos et Pascal Fauret, le membre d’équipage Alain Castany et le passager du vol Nicolas Pisapia sont poursuivis pour détention et importation de produits stupéfiants en bande organisée. Le 19 mars 2013, ils avaient été arrêtés sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana, en République dominicaine, à bord d’un Falcon 50. Dans leur avion, les autorités dominicaines avaient mis la main sur une prise record : 700 kilos de cocaïne répartis dans 26 valises.

Les 4 Français condamnés en République dominicaine. Les quatre hommes ont déjà été condamnés à 20 ans de prison par la justice dominicaine, mais ils sont également poursuivis en France. Tous, avec les 10 autres suspects poursuivis, clament leur innocence et affirment qu’ils ne connaissaient pas le contenu de cette cargaison. Selon Var-Matin, la plupart des 14 suspects devraient faire appel de leur renvoi devant la cour d'assises.