Affaire Lelandais : les familles des deux disparus du fort de Tamié portent plainte

  • A
  • A
Affaire Lelandais : les familles des deux disparus du fort de Tamié portent plainte
Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont disparu au même endroit, à un an d'intervalle.@ JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partagez sur :

Les familles de Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou, disparus en 2011 et 2012 en Savoie, ont décidé de déposer plainte vendredi contre Nordhal Lelandais "pour enlèvement et séquestration".

Jean-Christophe Morin et Ahmed Hamadou ont disparu au même endroit, à un an d'intervalle. En septembre 2011 pour le premier, en septembre 2012 pour le second. Et à chaque fois après le Festival de musique électronique "Elements", organisé au fort de Tamié, en Savoie. Vendredi, les familles des deux hommes ont déposé plainte avec constitution de partie civile contre Nordahl Lelandais devant le tribunal d’Albertville "pour enlèvement et séquestration", rapporte Le Parisien.

Les deux affaires relancées ces derniers mois. Les deux affaires avaient en effet été relancées lors de l'enquête sur Nordahl Lelandais, déjà mis en cause dans le meurtre de la petite Maëlys, 9 ans, et du caporal Arthur Noyer, 23 ans. Celle sur la disparition de Jean-Christophe Morin en raison de la proximité géographique entre le fort de Tamié et les lieux que fréquentait Nordahl Lelandais. Celle d'Ahmed Hamadou pour les mêmes raisons, d'autant que, selon son cousin, il connaissait le suspect "de vue". 

"Le seul moyen de mettre la justice en mouvement". "Il s’agit de faire étudier les faits en perspective et par rapport à la proximité supposée avec Nordahl Lelandais", a expliqué Me Corinne Herrmann, l’avocate des deux familles, au Parisien. "C’est le seul moyen de mettre la justice en mouvement dans ces deux dossiers inertes et faire ouvrir une enquête", a souligné l'autre avocat des familles, Me Didier Seban.

Concernant Lucas Tronche, un adolescent de 16 ans mystérieusement disparu à Bagnols-sur-Cèze, la piste Nordahl Lelandais a en revanche récemment été exclue par la police.