5.000 djihadistes pourraient se trouver en Europe selon Europol

  • A
  • A
5.000 djihadistes pourraient se trouver en Europe selon Europol
@ AFP
1007 partages

Le patron d'Europol estime que 3.000 à 5.000 djihadistes potentiels peuvent se trouver sur le sol européen. 

Europol estime qu'entre 3.000 et 5.000 hommes entraînés par le groupe Etat islamique pourraient se trouver en Europe. Dans un entretien accordé au journal allemand Neue Onsabrücker Zeitung, le directeur d'Europol Rob Wainwright explique que "nous pouvons nous attendre à des attaques de Daesh ou d'autres groupes terroristes religieux quelque part en Europe". 

Menace terroriste : du jamais vu depuis 10 ans. Rob Wainwright insiste particulièrement sur la gravité de la menace terroriste qui plane sur le continent : "l'Europe est actuellement confrontée à la menace terroriste la plus élevée depuis dix ans". Pour lui, l'objectif principal de ces djihadistes potentiellement présents sur le sol européen est de "causer des pertes massives dans la population civile". 

"Ne pas faire d'amalgame entre terroristes et migrants". Dans cet entretien, le patron d'Europol relativise les liens entre migrants et terroristes et appelle  à éviter les amalgames. "Il n'y a aucune preuve concrète que les terroristes utilisent systématiquement les vagues de réfugiés pour s'infiltrer en Europe", rappelle-t-il. L'Allemagne a récemment confirmé que deux terroristes présumés se sont fait passer pour des réfugiés pour entrer en Europe en compagnie de deux des trois auteurs des attentats commis près du Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). 

Un centre de contre-terrorisme vient d'ouvrir à La Haye. En janvier, le directeur d'Europol, l'Office européen de police, annonçait l'ouverture d'un nouveau centre de contre-terrorisme à La Haye. Ce centre doit notamment fournir aux services français, belges et à leurs homologues à travers l'Europe "la plateforme dont ils ont besoin pour partager plus rapidement les informations et frapper les groupes terroristes", expliquait-il alors. Les fugitifs les plus recherchés de l'Europe ont désormais leurs fiches rassemblées sur un unique site internet, Eumostwanted