Voilà à quoi a pu ressembler Jésus

  • A
  • A
Voilà à quoi a pu ressembler Jésus
@ LAKRUWAN WANNIARACHCHI / AFP
Partagez sur :

Des archéologues, en se basant sur les techniques de l'anthropologie médico-légale, ont affublé le prophète d'une peau mate et de cheveux frisés.

Dans les églises, il est partout sur les vitraux, dans les tableaux et sur les crucifix. Avec un même physique ou presque. Jésus est quasiment tout le temps représenté dans l'iconographie chrétienne avec des cheveux longs, une peau laiteuse, des membres longs et maigres. Or, sémite à l'origine, le prêcheur ne ressemblait sans doute pas du tout à ça. Si aucun indice datant de son époque ne permet de connaître son vrai visage, des archéologues britanniques et israéliens ont essayé de restituer son portrait, rapporté par le site Popular Mechanis



Cheveux frisés... et courts. Les chercheurs, qui se sont basés sur les techniques de l'anthropologie médico-légale, ont abouti à un résultat qui ne correspond en rien au visage du prophète qui existe dans l'imaginaire collectif. Pour parvenir à ce Jésus "new look", ils ont utilisé le crâne d'un homme ayant vécu dans la région de Galilée au 1er siècle, celle où a grandi le prophète.

A cette base, ils ont ajouté une couleur de peau. Pour cela, ils ont utilisé des représentations de Sémites, les habitants de la Palestine à l'époque, datant de l'Antiquité. Résultat : Jésus a la peau mate et porte des cheveux noirs et frisés. De plus, il perd sa longue chevelure. Pour se justifier, les scientifiques rapportent un passage de la Bible. "La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c'est une honte pour l'homme de porter les cheveux longs tandis que c'est une gloire pour la femme de les porter ainsi ?", rappelle ainsi le 1er épître de Paul. 

Petit et trapu. Le corps de Jésus enfin était tout le contraire de celui visible dans nos représentations. Les archéologues rapportent en effet que dans l'Antiquité, l'homme du Proche-Orient mesurait en moyenne 1 mètre 55 pour un poids de 49 kilos. Jésus, qui selon la Bible, était fils de charpentier, a par ailleurs sans doute exercé le même métier. Il serait donc logique de l'imaginer doté d'une musculature un peu plus importante que ses compatriotes. Bien évidemment, les chercheurs l'admettent : ce portrait n'est pas exactement celui du fondateur du christianisme mais il s'en rapproche sans doute beaucoup.

Un Jésus hors standard ? Est-il possible d'envisager que Jésus n'ait pas du tout correspondu aux standards de l'époque ? Rien n'empêche évidemment que des hommes typés "viking" aient vécu dans la Galilée romaine. Pour autant, le site Popular Mechanics met en avant deux arguments qui vont à l'encontre de cette hypothèse.

Premièrement, si Jésus avait eu un physique très différent de ses compatriotes, nul doute que la Bible en aurait fait mention. De plus, le Nouveau testament rapporte que Juda, celui qui a dénoncé le prophète aux Romains, a dû le désigner du doigt, ce qui prouverait que Jésus avait un physique qui ne le différenciait pas de ses disciples. Si Jésus est devenu blanc et même parfois blond dans l'iconographie religieuse européenne, c'est qu'en réalité, chaque continent s'est imaginé Jésus... à l'image de ses croyants.