Un "puissant signal" radio dans l'espace relance la quête extraterrestre

  • A
  • A
Un "puissant signal" radio dans l'espace relance la quête extraterrestre
Le signal laisse penser à une transmission extraterrestre. @ AFP / NASA / ESA
Partagez sur :

Un signal radio spatial détecté en 2015 présente des caractéristiques qui laisseraient penser à une transmission d'une intelligence extraterrestre.

La détection d'un "puissant signal", par un radio télescope russe en 2015 qui scrutait la voûte céleste en quête de signes d'intelligence extraterrestre, suscite un grand intérêt dans la communauté scientifique. Ce signal, dont les caractéristiques pourraient laisser penser à une transmission d'une intelligence extraterrestre, pourrait tout aussi bien être une interférence radio ou le résultat d'un phénomène naturel, a rapporté ce week-end le site spécialisé Centauri Dreams, rendant publique pour la première fois cette observation.

"Une observation permanente". "Personne ne prétend qu'il s'agit d'une transmission d'une civilisation extraterrestre mais cela vaut certainement la peine de l'étudier davantage", écrit Paul Gilster, auteur de ce site qui couvre les recherches scientifiques portant sur l'exploration de l'espace lointain. Le signal provient de la direction d'une étoile similaire au soleil qui se trouve dans la constellation d'Hercules (HD164595) à environ 95 années lumière de la Terre. Les scientifiques savent que cette étoile compte au moins une planète et pourrait en avoir d'autres. L'équipe d'astronomes menée par Nikolai Bursov de l'Académie russe des sciences précise qu'il est trop tôt pour déterminer la nature et la provenance du signal. Mais ils estiment qu'il est suffisamment intéressant "pour demander à ce qu'il fasse l'objet d'une observation permanente", écrit Paul Gilster.

Une simple fréquence militaire ? Selon les chercheurs, si ce signal radio provenait d'une antenne isotrope qui rayonne dans toutes les directions, il s'agirait alors d'une civilisation beaucoup plus avancée que la nôtre, dite "Kardashev de type II", selon ces scientifiques. Si le signal provient d'une bande d'émissions étroite orientée vers notre système solaire, cela pourrait être une civilisation plus proche des humains. Mais, selon Nick Suntzeff, un astronome de l'Université A and M du Texas, cité par la revue spécialisée Ars Technica, ce signal de 11 gigahertz se situe plutôt dans les fréquences utilisées par les militaires.