Thomas Pesquet, 10ème Français à partir dans l’espace, est fin prêt !

  • A
  • A
Thomas Pesquet, 10ème Français à partir dans l’espace, est fin prêt !
@ Kirill KUDRYAVTSEV / AFP
Partagez sur :

L’astronaute décollera du Kazakhstan. Mais il a fini son entraînement en Russie. Europe 1 y était.

Il est le dixième Français à voyager dans l'espace, mais le premier à aller sur la Station spatiale internationale (ISS) depuis 2008. Jeudi 17 novembre, à 21h20 heure de Paris, Thomas Pesquet partira pour six mois sur l'ISS. Il partira avec deux collègues astronautes, un Russe et une Américaine. A 38 ans, Thomas Pesquet, originaire de Rouen, va vivre sa première mission dans l'espace. Cela fait huit ans qu'il s'y prépare. Il est actuellement à Baïkonour, au Kazakhstan, pour une période de quarantaine - d'où il va décoller -, mais il a passé ses dernières semaines de formation à la Cité des Etoiles à Moscou. Europe 1 était avec lui.

8.413 candidats au départ. Quand il candidate il y a huit ans, Thomas Pesquet doit affronter… 8.413 rivaux ! Ce qui a impressionné les recruteurs, c’est son CV – notamment son expérience de pilote de ligne chez Air France -, mais aussi son intelligence émotionnelle et sa capacité à rester calme même dans les situations les plus critiques.

Des stages de préparation intensifs. Le voilà alors propulsé dans un monde qui n’est pas le sien : il va devenir astronaute. Il apprend à résister en milieu hostile : un stage de survie dans une forêt en Russie par - 25 degrés ou une semaine entière dans une grotte en Sardaigne sans voir la lumière du jour. Sans oublier les milliers d’heures d’entraînement durant lesquelles, par exemple, Thomas Pesquet doit résoudre des problèmes de pilotage les yeux fermés, apprendre à parler le russe couramment et se préparer à sortir dans le vide spatial, enfermé dans son scaphandre, avec bientôt la terre sous ses pieds.

"J’ai une partie de mes affaires qui sont déjà là-haut". Aujourd’hui, il est prêt, serein. Et ému. C’est ce qu’il a confié il y a quelques semaines lors de son dernier passage en France : "j’ai une partie de mes affaires qui sont déjà là-haut, dans la station spatiale, qui m’attendent, avec mon nom dessus. Ça me fait sourire quand je regarde le ciel. Maintenant, la partie la plus importante à acheminer dans la station, cela va être moi".

Durant sa mission, la principale activité de Thomas Pesquet sera de mener 200 expériences scientifiques, notamment pour voir les effets sur notre corps d’un long séjour dans l’espace.

>> le 15 septembre dernier, Thomas Pesquet était l'invité de la Matinale de Thomas Sotto