Six femmes dans une navette spatiale, expérience inédite lancée en Russie

  • A
  • A
Six femmes dans une navette spatiale, expérience inédite lancée en Russie
Partagez sur :

Comment un équipage uniquement féminin interagirait dans l'espace ? Six femmes expérimentent pendant 8 jours des conditions simulant une mission vers la Lune.

Comment un équipage uniquement féminin interagirait dans l'espace ? Pour répondre sérieusement à cette question en apparence sexiste, des scientifiques russes ont lancé mercredi une expérience inédite: enfermer six femmes pendant huit jours dans des conditions simulant une mission vers la Lune.

Une question en apparence sexiste. "J'aimerais vous souhaiter de ne pas avoir de conflits mais comme on dit, dans une cuisine deux femmes au foyer ont du mal à cohabiter", a lancé Igor Ouchakov, le directeur de l'Institut des problèmes médicaux-biologiques (IBMP), reprenant une expression courante en Russie lors du coup d'envoi de l'expédition virtuelle. Vêtues de la même combinaison rouge, les six volontaires ont franchi le hublot servant de porte à ce qui sera leur lieu de vie pendant cette expérience, dans les locaux de l'institut, réputé pour ses recherches sur les effets physiques et psychologiques des voyages dans l'espace.

Simulation d'un aller-retour vers la Lune. Une médecin, une psychologue et des chercheuses prennent part à cette expérience, qui simule un vol aller et retour vers la Lune au cours duquel les six femmes procèderont à plusieurs expériences psychologiques et biologiques. En 2010, l'IBMP avait enfermé six hommes... pendant 520 jours, pour une simulation de vol vers Mars. "Il n'y a jamais eu d'équipage entièrement féminin sur l'ISS. Nous considérons que le futur de l'espace sera autant masculin que féminin et nous devons nous rattraper après une période où nous n'avons malheureusement pas envoyé assez de femmes dans l'espace", a-t-il plaidé.