Chaleur : le mois de juillet fait fondre le record planétaire

  • A
  • A
Chaleur : le mois de juillet fait fondre le record planétaire
@ AFP
Partagez sur :

Juillet et les sept premiers mois de 2015 ont été les plus chauds enregistrés à la surface de la Terre depuis le début des relevés de températures, a annoncé jeudi l'Agence américaine Océanique et atmosphérique. 

Le réchauffement climatique est bien en marche. L'Agence américaine Océanique et atmosphérique (NOAA) a annoncé jeudi que le mois de juillet et les sept premiers mois de 2015 ont été les plus chauds enregistrés à la surface du globe depuis le début des relevés de températures en 1880. 

Record de chaleur en juillet. Non seulement juillet a battu un record de chaleur sur la Terre pour ce mois depuis plus d'un siècle mais "la température y a également été au plus haut de tous les mois pour la période 1880-2015", a souligné la NOAA dans un communiqué.

Jean Jouzel, climatologue, y voit une bonne piqûre de rappel avant la conférence climat COP21 à la fin de l'année : "c'est un peu un concours de circonstances mais ces données renforcent le message de l'urgence à mettre en œuvre des mesures pour limiter le réchauffement à deux degrés. Il faut tout faire pour éviter cela", a-t-il dit sur Europe1.

En chiffres. La température moyenne combinée à la surface des terres et des océans en juillet 2015 s'est située 0,81°C au-dessus de la moyenne du 20e siècle (15,8°C), surpassant de 0,08 degré le précédent record établi en juillet 1998. 

Juillet qui est normalement le mois le plus chaud de l'année globalement a été cette année, avec une température globale de 16,61°C, le plus chaud de tous les 1.627 mois depuis janvier 1880. La température en juillet augmente actuellement de 0,65 degré C en moyenne par siècle, précise la NOAA.