Pluton : l'étrange valse de ses cinq lunes

  • A
  • A
Pluton : l'étrange valse de ses cinq lunes
Images de la Nasa montrant les orbites des cinq lunes de Pluton.@ Capture d'écran, Nasa.
Partagez sur :

SCIENCE - Les cinq lunes de Pluton, Charon, Nix, Stryx, Hydra et Kerberos sont engagées dans une danse très chaotique, selon une étude parue dans Nature.

La vie n'est pas un long fleuve tranquille aux alentours de Pluton. Alors qu'une seule Lune orbite autour de la Terre et cela avec une régularité de métronome, Pluton, elle, a cinq lunes qui se déplacent de manière désordonnée les unes par rapport aux autres. Mais tout en étant régulières dans leur déplacement. C'est ce que révèlent des chercheurs américains qui, dans une étude récemment parue dans Nature et rapporté par Le Journal de la science, ont modélisé leur "danse" grâce aux images fournies par le télescope Hubble. Jusqu'à aujourd'hui, les scientifiques avaient échoué à comprendre les orbites de ces cinq lunes en raison de leur complexité. 



Charon, la lune disciplinée... Dans cette étrange danse, un seul axe stable se dégage, c'est celui de Pluton et de la plus grosse des cinq lunes, Charon, reliés comme le seraient deux altères par une tige . Leur danse est, en quelque sorte, parfaite puisque le point d'équilibre entre Pluton et son satellite est situé, non pas dans Pluton, mais à égale distance entre la planète naine et son satellite. La raison ? Charon, découverte en 1978, est une grosse lune aussi volumineuse que la planète naine. Pour les chercheurs, ce couple formerait la seule "planète double" de notre système solaire.

… et quatre vilains petits canards. Les quatre autres lunes de Pluton ne sont pas aussi sages que Charon. Nys et Hydra (découvertes en 2005), Kerberos (découverte en 2011) et Styx (la petite dernière dénichée en 2014), en plus d'être de vilains gros cailloux, tournent autour de Pluton et de Charon de manière chaotique, rapportent les chercheurs.

Nyx, par exemple, tourne sur elle-même de manière désordonnée. Si, sur Terre, nous sommes habitués à voir notre étoile se lever toutes les 24 heures, il n'en serait pas de même si nous vivions sur Nyx. Cette lune ne présente en effet jamais le même visage au Soleil. Styx et Kerberos auraient des mouvements tout aussi chaotiques.

Clichés, pris le 3 juin dernier, qui montrent les mouvements désordonnées de Nyx, une des lunes de Pluton :

pluton1280

Une danse sous acide... La raison de ces danses déréglées ? Pluton et Charon elles mêmes. Selon Doug Hamilton, l'un des auteurs de l'étude, "ces deux corps tournent autour l'un de l'autre rapidement, causant un changement constant des forces gravitationnelles qu'ils exercent sur les petites lunes proches".

Le résultat ? Cinq lunes qui dansent chacune de manière différente mais sur un même rythme. Une des chercheuses de l'étude a même comparé ce ballet à un concert de "The Grateful dead", une groupe américain de rock qui jouaient dans les 1960 sous acide.



… mais en synchrone. Si le système de Pluton ressemble à un pantin désarticulé, en réalité, les cinq lunes agissent de manière synchrone. Leurs orbites se croisent au final de manière ordonnée. "Si un observateur se tenait sur Nix, il verrait Styx tourner autour de Pluton deux fois à chaque fois que Hydra tourne autour de Pluton trois fois", rapporte Doug Hamilton.

Les chercheurs pensent que les cinq lunes de Pluton, à l'origine, tournaient bien sagement autour de Pluton. Mais un événement serait venu désorganiser ce ballet. Soit le couple Pluton-Charon a connu des perturbations, désorganisant la trajectoire des autres satellites. Soit une planète d'une volume considérable, située hors de notre système solaire, serait venue jouer les trouble-fêtes grâce à sa force de gravité.

De nouvelles révélations le 14 juillet prochain. Si les chercheurs se sont basés sur les images d'Hubble pour leurs modélisations, en juillet, ils pourront approfondir leurs recherches en utilisant les photographies fournies par New Horizons. Cette sonde, envoyée en 2006 par la Nasa, va "frôler" la planète naine, à 12.000 km seulement, le 14 juillet prochain. Les clichés sont attendus avec impatience par les scientifiques et les passionnés d'espace qui ne savent absolument rien de la surface de Pluton, située à 7 milliards de km de notre Terre. Elle reste en effet la seule planète (naine) non explorée de notre système. Les derniers clichés envoyés par New Horizons en mai laissent seulement deviner la présence d'une calotte polaire.

Écoutez Alain Cirou, consultant science pour Europe 1, vous présenter le duo Charon-Pluton au travers des images du télescope Hubble : 


L’étonnant duo Pluton-Charonpar Europe1fr