Pékin finit son télescope géant, et veut voir la vie extraterrestre

  • A
  • A
Pékin finit son télescope géant, et veut voir la vie extraterrestre
Le télescope devrait pouvoir entrer en service en sptembre.@ AFP PHOTO / NASA, ESA, and D. Elmegreen (Vassar College), B. Elmegreen (IBM's Thomas J. Watson Research Center), J. Almeida, C. Munoz-Tunon, and M. Filho (Instituto de Astrofisica de Canarias), J. Mendez-Abreu (University of St. Andrews), J. Gallagher (University of Wisconsin-Madison), M. Rafelski (NASA Goddard Space Flight Center), and D. Ceverino (Center for Astronomy at Heidelberg University)"
Partagez sur :

D'une taille équivalente à celle de 20 terrains de football, le radiotélescope "Fast" doit devenir l'un des fleurons du programme spatial chinois.

La dernière pièce du télescope chinois Fast, qui sera le plus grand radiotélescope au monde, chargé d'explorer l'espace et de traquer la vie extraterrestre, a été mise en place dimanche, a annoncé l'agence de presse Chine
nouvelle. Le Télescope sphérique de cinq cents mètres d'ouverture (Fast, selon son abréviation en anglais), dont la taille représente 30 terrains de football, a été développé dans le Guizhou, une province pauvre du sud-ouest de la Chine.

Détecter des objets inconnus. Les scientifiques vont maintenant commencer les essais sur le télescope, a déclaré à l'agence Chine nouvelle Zheng Xiaonian, responsable adjoint de l'Observatoire national d'Astronomie de l'Académie des sciences, qui a construit le télescope. "Le projet a le potentiel pour chercher de nouveaux objets inconnus pour mieux comprendre l'origine de l'univers et encourager la recherche mondiale d'une vie extraterrestre", selon Chine nouvelle qui a paraphrasé les propos de Zheng Xiaonian.

"Une puissance de l'espace." Le Fast, dont la construction a duré cinq ans pour un budget de 1,2 milliard de yuans (160 millions d'euros), devrait entrer en service en septembre. Le programme spatial est une des priorités de Pékin, le président Xi Jinping souhaitant que le pays devienne une puissance de l'espace. La Chine espère envoyer un de ses ressortissants sur la lune en 2036 et veut construire une station spatiale dont les études ont déjà commencé.