Nouvelle espèce d’hominidés : "une découverte majeure"

  • A
  • A
Nouvelle espèce d’hominidés : "une découverte majeure"
Partagez sur :

INTERVIEW - L'archéologue Laurent Bruxelles estime que la découverte montre le potentielle de cette région d'Afrique pour retracer l'histoire de l'homme.

"C'est une découverte exceptionnelle". Sur Europe1 jeudi midi, Laurent Bruxelles archéologue de l'Inrap (Institut de recherches archéologiques préventives) et rattaché au CNRS de Toulouse qui lui-même cherche les origines de l'humanité en Afrique s'est félicité de la découverte d'une ancienne espèce humaine dans une grotte d'Afrique du Sud.

Une découverte "majeure". Pour ce spécialiste des grottes qui travaille également depuis des années dans cette région d'Afrique, la découverte de cette nouvelle espèce baptisée Homo naledi - "étoile" en sesotho est "majeure". Et ce, "quelque soit l'âge des fossiles". Pour le chercheur, "cela montre le potentiel de cette région" dans laquelle de nombreuses grottes ont potentiellement "piégé des témoins de l'évolution humaine".

"Digérer". Pour le scientifique, les ossements exhumés en Afrique du Sud représentent un défi pour les chercheurs. "Il faudra du temps pour digérer cette découverte et la caler dans le temps pour la placer dans la filiation humaine", estime Laurent Bruxelles. La découverte devrait permettre d'en apprendre davantage sur la transition, il y a environ 2 millions d'années, entre l'australopithèque primitif et le primate du genre homo, notre ancêtre direct.

Une mine d'or. "L'Unesco avait baptisé cette région "le berceau de l'Humanité"", a rappelé l'archéologue qui souligne qu'il y a encore des grottes à explorer. Depuis des années, le site, truffé de grottes et de fossiles de pré-humains et véritable mine d'informations sur nos ancêtres, est un trésor pour les paléontologues.