Les frères Bogdanov ont une solution au réchauffement climatique

  • A
  • A
Partagez sur :

Invités d'Anne Roumanoff mercredi, Igor et Grichka Bogdanov ont expliqué qu'une solution scientifique devrait bientôt voir le jour pour "refroidir l'atmosphère".

INTERVIEW

La science aurait-elle une réponse pratique au problème du réchauffement climatique ? Pour Igor et Grichka Bogdanov, la réponse est oui.

Une expérience scientifique "extraordinaire". La communauté internationale "a dit et répété 'on n'a pas la solution' parce que ce n'est qu'en résorbant les gaz à effet de serre qu'on arrivera à tomber en dessous du seuil de 3 degrés de réchauffement. Est-ce que c'est vrai ou faux ? Moi je dis que c'est faux", a déclaré Igor Bogdanov dans "Ça pique mais c'est bon". Pour les deux frères, l'accroissement extrêmement rapide du savoir scientifique est un gage sur lequel compter. Et pour preuve, ils l'ont eux-mêmes expérimenté. "En 2015, nous avons été en contact approfondi avec une équipe d'universitaires de Stanford qui a mis au point quelque chose d'étonnant, d'extraordinaire, qui n'est pas encore connu mais qui deviendra une réalité d'ici cinq ans", raconte Igor.

Refroidir l'atmosphère. Quelle est donc cette avancée scientifique et technologique dont parlent les frères Bogdanov, et qui pourrait aussi facilement régler le problème du réchauffement climatique ? "Il s'agit d'une surface réfléchissante qui absorbe la lumière du soleil et qui la transforme en électricité. Jusque là c'est banal, mais avec cette électricité on va alimenter des climatiseurs", explique Igor. "Les climatiseurs sont problématiques car quand on crée du froid, on dégage de la chaleur. Et qu'est-ce qu'on en fait ?", interroge-t-il. "Là arrive le coup de génie de ces géniaux inventeurs de Stanford. Ils ont créé une surface réfléchissante qui absorbe l'énergie thermique et la transforme en infrarouges. Les infrarouges, c'est de la lumière qu'on ne voit pas et qui voyage à 300.000 km/seconde. Et ça va directement dans l'espace ! Et donc on ne réchauffe plus la planète, on la refroidit", s'enthousiasme les frères Bogdanov. "Et on peut le faire à très grande échelle, on peut faire des stations de refroidissement pour des quartiers, des villes entières, des continents !".