Les fourmis seraient en fait très flemmardes

  • A
  • A
Les fourmis seraient en fait très flemmardes
@ ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

DÉCOUVERTE - Selon une étude américaine, certaines fourmis auraient une personnalité particulièrement oisive. 

Oubliez vos classiques, oubliez la célèbre fable de Jean de la Fontaine ! La fourmi ne serait pas aussi travailleuse que le croyait le poète français. Selon une étude parue dans la revue Behavioral Ecology and Sociobiology et repérée par Le Monde, il existerait différents types de comportements chez ces insectes.

255 fourmis enfermées pendant trois semaines. Des biologistes de l'université d'Arizona sont partis d'un constat simple : dans une fourmilière, la moitié des habitantes n'est pas vraiment porté sur le travail. Pour vérifier cette hypothèse déjà avancée dans le passé, les scientifiques ont enfermé cinq colonies de fourmis (255 insectes au total) dans des nids artificiels. Elles avaient de l'eau, de la nourriture et des grains de sable pour qu'elles puissent construire des murs.

45% de fourmis oisives. Pour mieux identifier les fourmis, les chercheurs ont eu l'idée de colorer les fourmis avec quatre points de peinture pour chacune. Les biologistes ont ensuite filmé et étudié les faits et gestes de ces insectes, de leur toilette aux périodes de construction, sans oublier les moments d'inactivité. Sur 225 fourmis, 103 ont été classées comme oisives. Elles ne faisaient rien ou presque. Un des scientifiques a émis l'hypothèse que ces feignantes ne seraient peut-être pas au courant de la masse de travail abattue par leurs congénères ou pire… elles feraient en sorte de l'ignorer.

Les chercheurs émettent toutefois des réserves sur leurs propres résultats. Et pour cause, ils jugent que la période d'observation n'est pas suffisamment longue pour en tirer des conclusions définitives.