Le robot spatial Philae, dont on avait perdu la trace sur la comète Tchouri, a été localisé

  • A
  • A
Le robot spatial Philae, dont on avait perdu la trace sur la comète Tchouri, a été localisé
Le robot a été repéré alors qu'il était calé dans une fissure obscure de la comète 67P.@ ESA/ROSETTA/MPS / AFP
Partagez sur :

Alors qu'on pensait sa trace perdue à tout jamais, le robot Philae a finalement pu être repéré et localisé par la sonde Rosetta. 

Il s'agit d'un rebondissement inattendu. Le robot européen Philae, dont on avait perdu la trace sur la comète Tchouri après son atterrissage mouvementé en novembre 2014, a été localisé par une caméra de la sonde Rosetta, a annoncé lundi l'agence spatiale européenne (ESA).

Mission terminée. "Moins d'un mois avant la fin de la mission Rosetta, la caméra haute résolution de Rosetta a révélé que le robot Philae était calé dans une fissure obscure de la comète 67P", a indiqué l'ESA sur son site. Cette heureuse découverte "ne change rien à l'avenir de Philae" dont la mission est terminée, a dit Philippe Gaudon, chef du projet Rosetta au CNES, l'agence spatiale française. Depuis le 27 juillet, la sonde Rosetta a mis fin à ses efforts pour renouer la communication avec le petit robot, muet depuis l'été 2015.

"En position couchée, avec un pied en l'air". La caméra Osiris s'est approchée à 2,7 kilomètres de la surface pour prendre cette image qui "montre clairement le corps du robot, et deux de ses trois pattes", selon l'ESA. "Philae est au pied d'une falaise dans une zone extrêmement rocheuse", a déclaré Philippe Gaudon. Après son atterrissage historique sur la comète le 12 novembre 2014 et plusieurs rebonds, "il a été arrêté par une falaise et il s'est mis en position couchée, avec un pied en l'air bien éclairé, et ses antennes à l'horizontale", a-t-il poursuivi. "La position des antennes, dirigées vers le sol, a empêché les communications entre le robot et la sonde, comme nous le supposions", a-t-il ajouté.

Fin de l'aventure prévue le 30 septembre. "Cette remarquable découverte met fin à une recherche longue et ardue", a déclaré Patrick Martin, responsable de la mission Rosetta à l'ESA. "Nous commencions à penser que Philae serait porté disparu à jamais. C'est incroyable que nous ayons réussi à le saisir dans les dernières heures", a-t-il ajouté. Le 30 septembre, Rosetta, qui escorte la comète depuis août 2014, effectuera une lente descente jusqu'à un "impact contrôlé" à la surface de Tchouri. Ce sera la fin de cette aventure spatiale.