Le plus vieux thé au monde découvert en Chine

  • A
  • A
Le plus vieux thé au monde découvert en Chine
@ KHALED DESOUKI / AFP
Partagez sur :

Enterré aux côtés d’un Empereur chinois, ce thé aurait près de 2.150 ans, selon des archéologistes chinois. 

Parmi les trésors enterrés avec un Empereur chinois, des archéologistes ont effectué une trouvaille étonnante. Les scientifiques ont découvert le plus ancien thé au monde, vieux de près de 2.150 ans, rapporte le quotidien britannique The Independent. L’Empereur Jing Di, mort en 141 avant Jésus-Christ, appréciait tellement ces arômes qu’il a demandé à être enterré avec, "pour pouvoir apprécier une tasse dans l’au-delà", écrit le journal.

Du thé…et du riz pour l’au-delà. La découverte a été réalisée par des chercheurs de l’Académie chinoise des sciences. Ils ont en fait examiné les cristaux minuscules pris au piège sur la surface des feuilles retrouvées dans la tombe. Puis, en utilisant la spectrométrie de masse, une technique d’analyse des molécules, ils en ont déduit qu’il s’agissait bel et bien de feuilles de thé. Les scientifiques ont également trouvé des traces de riz, enterrés aux côtés de l’Empereur Jing Di.   

"La découverte montre comment la science moderne peut révéler des détails inconnus sur l’ancienne culture chinoise", s’est satisfait le professeur Dorian Fuller, directeur du Centre international pour l’héritage et l’archéologie chinoise de Londres, interviewé par The Independent. "L’identification du thé dans la tombe de cet Empereur nous donne un aperçu précieux de très anciennes traditions qui éclairent sur les origines de l’une des boissons préférées au monde", poursuit le scientifique.

Une armée d’animaux en poterie. La tombe du défunt régent, située à Xi’an, grande ville du centre-est de la Chine, peut actuellement être visitée, relève le quotidien britannique. La sépulture a été mise au jour dans les années 1990, mais les analyses réalisées par les scientifiques n’ont permis que récemment de déterminer la présence de thé aux côtés de cet Empereur de la dynastie Han. Outre du thé, la tombe recèle également d’impressionnantes poteries, dont une armée d’animaux ainsi que des chariots, avec leurs chevaux, en taille réelle.