Le Concours Lépine 2017 récompense une balise de localisation de sinistres inventée par un pompier

  • A
  • A
Le Concours Lépine 2017 récompense une balise de localisation de sinistres inventée par un pompier
Plus de 560 inventions participaient cette année au Concours Lépine.@ AFP
Partagez sur :

Le Concours Lépine a récompensé cette année une balise de localisation de sinistres pour faciliter l'intervention des secours, et 250 autres inventions insolites et utiles.

Le 116e Concours Lépine des inventions a récompensé samedi une balise de localisation et de signalisation de sinistres mise au point par un sapeur-pompier pour faciliter les interventions de secours lors d'un incendie ou d'un malaise. Le sapeur-pompier professionnel Alexandre Defromont, de Salon-de-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, a développé cette balise pour toutes les habitations qui émet d'importants flashs lumineux visibles à 10 km permettant aux secours de repérer rapidement le lieu du sinistre, ont indiqué les organisateurs.

La plus prestigieuse récompense. "Tous les services de secours et d'urgence rencontrent des problèmes de localisation et le but était d'optimiser le temps, un facteur important pour sauver une vie", a souligné l'inventeur de ce système qui peut être activé par une télécommande ou une application. La balise, qui doit être placée sur le mur de l'habitation donnant sur la route, appelle immédiatement les pompiers et leur transmet toutes les informations sur la localisation de l'habitation où ils doivent intervenir, ainsi que les données médicales des habitants. Grâce à cette invention, Alexandre Defromont a obtenu la plus prestigieuse récompense du Concours Lépine, le Prix du président de la République, et reçu le fameux vase en porcelaine de Sèvres.

lepine 1

Alexandre Defromont (à gauche) a conçu une balise pour faciliter l'intervention des secours. Crédit CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

Plus de 500 inventions présentées. Le Grand Prix, ou Prix du Sénat, a lui récompensé "un film protecteur alimentaire pour silo d'ensilage agricole", développé par Philippe Perrein, qui "est capable de résister aux conditions climatiques avec une étanchéité à l'air, à l'eau et à la lumière" de dix à 12 mois. Le Prix de l'Assemblée nationale a distingué Jacques Bernier pour "une installation de production d'énergie électrique", qui fonctionne avec de la vapeur produite par des capteurs solaires où s'évapore du butane liquide. À côté de ces distinctions, ce sont 250 prix qui ont été remis samedi soir. Au total, il y avait 562 inventions réunies à la Foire de Paris qui se sont disputées cette année les différents prix. 







L'univers connecté. Pour établir son classement, le jury prend en compte le caractère innovant de chaque invention, son rapport au monde actuel, la possibilité d'un passage rapide en production et sa viabilité économique. Les prototypes sont exposés selon quatre thématiques -"nature et art de vivre", "santé et nouvelles technologies", "transport et industries", "le monde invente". Pour sa 116e édition, le concours a souhaité mettre l'accent sur "l'univers connecté" dans un espace inédit pour mettre en lumière les "innovations françaises qui feront l'univers numérique de demain". 

D'abord dominé par les jouets, puis les inventions ayant trait à l'automobile ou aux accessoires de cuisine, le Lépine a mis en avant ces dernières années les inventions liées aux technologies numériques, à l'environnement et à la santé. Fidèle à son esprit d'origine, le concours s'attache surtout à tenter de résoudre les problèmes du quotidien, avec des inventions, parfois sérieuses parfois farfelues, mais toujours réalisées dans un esprit pratique. Créé en 1901, le concours a permis l'émergence d'objets au départ considérés comme révolutionnaires avant de devenir indispensables au quotidien : stylo à bille, presse-purée, fer à repasser vapeur ou verres de contact.