Un ordinateur bat un champion de go pour la première fois

  • A
  • A
Un ordinateur bat un champion de go pour la première fois
@ ZGQ / SPORTASIA / AFP
Partagez sur :

C'est une première : l'Intelligence artificielle a battu l'un des plus grands champions d'un jeu de stratégie intuitif.

L'Intelligence artificielle vient de marquer un point très significatif : un système informatique a battu à plate couture le champion d'Europe de go, un jeu de stratégie intuitif et très complexe, révèle une étude publiée mercredi dans la revue britannique Nature.

Une victoire sans appel. Mais la machine doit encore se mesurer en mars à Séoul au meilleur joueur mondial, le Sud-Coréen Lee Sedol, âgé de 32 ans. En octobre, AlphaGo, un programme informatique développé par Google DeepMind, a défait à Londres par 5 à 0 Fan Hui, un joueur professionnel chinois installé en France et considéré comme le plus fort d'Europe, a annoncé Nature. "C'est la première fois qu'un joueur de go professionnel perd un tournoi" face à une machine, a constaté l'Association britannique de go, en saluant "une avancée majeure" de l'intelligence artificielle.

Un jeu extrêmement complexe. Jeu d'origine chinoise extrêmement ancien, le go se joue à deux, avec des pions (pierres) noirs et blancs que l'on place sur les intersections d'un plateau quadrillé (goban). Le but du jeu est d'occuper le plus d'espace possible, en bloquant peu à peu les pions de l'adversaire et en les capturant. "Les règles sont très simples" mais "il s'agit "probablement du jeu le plus complexe inventé par l'Homme", a souligné Demis Hassabis, cofondateur et directeur exécutif de DeepMind, lors d'un point de presse organisé par Nature. "A présent, il nous faut démontrer que nous sommes capables de battre le meilleur joueur mondial" de ces dix dernières années, Lee Sedol, a déclaré David Silver, lui aussi de Google DeepMind.